Environnement: la Miss Jungle internationale organise une campagne de reboisement dans la forêt classée de Enta 

Après Kindia, Mamou, Faranah et N’Zérékoré, ce mercredi 31 août, la Miss Jungle internationale 2022, a procédé à une opération de reboisement dans la forêt classée de Enta, en présence du vice-maire de Matoto, des autorités du quartier, celles de l’environnement et des membres de sa famille.

Au cours de cette activité, Makia Bamba, Miss Jungle internationale s’est engagée à lutter contre le réchauffement climatique et la pollution de l’environnement en Guinée. A son tour, elle demande à la population de protéger ces arbres qui ont été plantés aujourd’hui. 

« Merci d’être venus et merci à monsieur le vice-maire, merci d’être parmi nous. Aujourd’hui, c’est le tour de Conakry.  Je suis Msis Jungle internationale 2022. Je me suis engagée à réboiser les 8 gouvernorats de la Guinée.  On a commencé par Kindia, Mamou, N’Zérékoré, Faranah. Et aujourd’hui, c’est le tour de la commune de Matoto Conakry. Et cette mobilisation je suis vraiment épatée, je ne m’y attendais pas du tout. Merci.  Un arbre planté est à protéger.  Je vous prie si ces arbres sont plantés aujourd’hui, de les protéger.  Il ne s’agit pas seulement de planter un arbre mais plutôt de le protéger.  Aujourd’hui, nous sommes là pour lutter contre le réchauffement climatique et la pollution de l’environnement. Un problème qui aujourd’hui fait l’écho partout dans le monde entier. Nous avons vu, les maires,les entreprises même les politiciens se mobiliser pour lutter contre ce fléau.  Alors je m’engage aujourd’hui à lutter contre ce réchauffement climatique et la pollution de l’environnement en Guinée. Merci monsieur le président de la République. Je remercie aussi madame la ministre de l’Environnement et du Développement durable, de me donner cette opportunité de réaliser ce projet qui me tient vraiment à cœur. Merci que Dieu bénisse la Guinée. Merci à cette brave population de Matoto. », a déclaré la Miss.

Pour sa part, Souaré Elh Aboubacar, vice-maire et chargé de la communication de la mairie de Matoto, a salué cette initiative. 

« Je suis fier, je suis très comblé de joie par rapport à tout ce à quoi  je suis en train d’assiter ici ce matin à Entag au niveau  de la forêt.  Sincèrement, on est réconforté.  Au nom de monsieur le maire de la commune de Matoto, en la personne de Mamadouba Toss Camara.  L’initiative  est très bonne, elle est salutaire,  sous la haute responsabilité de notre éminente. Planter un arbre, c’est un bonheur pour notre environnement. Entretenir la forêt, c’est un bonheur pour notre environnement.  Donc celui qui initie cela est à féliciter, est à encourager.  Être miss, ce nest pas seulement la beauté, mais le comportement, l’initiative dans laquelle nous sommes entrain vivre. Le reboisement, il s’agit de planter l’arbre mais ça ne suffira pas, il faut aussi entretenir.  Si nous plantons aujourd’hui, on dira à tous, nous qui sommes ici présents, d’entretenir ces jeunes plants afin que nos objectifs soient atteints.  Franchement merci. », a affirmé Souaré Elh Aboubacar, vice-maire, de Matoto. 

Quant à Amadou Oury Barry, membre du bureau du conseil  de quartier Entag marché, il dit être ravi du choix de son quartier. Il entend donc mettre une politique en place afin de protéger ces arbres qui ont été plantés aujourd’hui. 

« Nous sommes très enchantés de recevoir tout ce beau monde aujourd’hui dans notre quartier pour réaliser une activité de reboisement.  Une activité noble de reboisement. Puisque nous savons que la forêt, c’est la vie, la forêt représente tout pour l’humanité et pour l’être humain.  Donc, si cette activité se passe aujourd’hui dans notre quartier, nous ne serons que ravis de cette activité.  Et nous savons que la forêt de Entag, le premier impacté, c’est le quartier Entag marché.  Donc nous sommes ravis que cette forêt soit réboisée et entretenir aussi les arbres que nous allons réboiser c’est important.  Donc je vous dirai que tout ce monde s’est déplacé pour assister à cette activité, nous ne sommes que ravis, nous ne sommes que contents. Nous vous remercions de tout ce que vous avez fait pour notre quartier et pour la nation guinéenne. Nous remercions le représentant de la commune de Matoto, nous remercions le président de la République qui a initié cette activité de reboisement au niveau de toute la République de Guinée. Nous remercions l’environnement de Matoto.

La politique que nous mettons sur place ,d’abord nous savons que quand tu plantes un arbre, il faut l’entretenir.  L’entretenir c’est l’arroser, le clôturer pour éviter que les animaux viennent le casser ou le manger . Et l’arroser pourqu’il puisse bien évoluer.  Ça c’est ce que nous devons faire d’abord.  Ça c’est notre projet.  Ensuite, maintenant faire la sensibilisation au niveau de la population pour que chacun comprenne que cette activité là ce n’est pas pour une seul personne mais c’est pour tout le monde . Ça regarde toute la population. »,  a-t-il indiqué. 

Christine Finda Kamano 

622716906

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.