Environnement : ‘’que chaque habitant de ce pays plante une centaine d’arbres par an’’ (Baadiko)

Print Friendly, PDF & Email

La dégradation de l’environnement en Guinée préoccupe l’honorable Mamadou Bah Baadiko. Dans un entretien téléphonique qu’il a accordé à notre rédaction ce mardi, 23 février 2021, le président de l’Union des Forces Démocratiques (UDF) a appelé la population à la responsabilité pour la sauvegarde de l’environnement, tout en proposant quelques pistes de solutions pour y arriver.

Le changement climatique est un problème planétaire. Mais en Guinée, il reste minimisé par une partie de la population qui se livre à la coupe abusive du bois. Chose qui est à l’origine de la dévastation de notre environnement.

Selon le président de l’Union des Forces Démocratiques, Mamdou Bah Baadiko soutient que la situation environnementale a atteint un niveau inquiétant certes, mais il n’est pas trop tard, selon lui, pour sauver l’écosystème guinéen.

« Que chaque habitant de ce pays se fasse un devoir de planter une centaine d’arbres par an. Et qu’on arrête le charbon de bois. La Guinée est aujourd’hui le fournisseur du Mali et d’autres pays en charbon. Il faut que les gens prennent conscience », a lancé le député qui demande tout de même à l’Etat de prendre des mesures idoines pour faire face à la coupe commerciale du bois.

« Il faut que le bois de construction soit autorisé pour les gens qui veulent faire des maisons pour eux. Et pas pour la commercialisation. Voilà la solution », propose-t-il.

Par ailleurs,  le parlementaire a aussi plaidé pour le déplacement des décharges d’ordures, notamment celle de Dar-es-salam, pour des zones non peuplées. 

Yamoussa Camara 

+224 657851102 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.