Etat d’urgence sanitaire : des taxis ne pouvant pas respecter les mesures se garent à Kipé (constat)

Print Friendly, PDF & Email

En raison de la pandémie du coronavirus, le gouvernement guinéen à travers l’adresse à la nation du président de la République, a mis en place des dispositions pour éviter la propagation Covid-19 qui fait des ravages dans le monde. Concernant le transport en commun, le chef de l’Etat a indiqué que les taxis ne doivent prendre que 3 passagers, 1 pour les motos, 7 à 10 pour les minibus.

A ce jour, le constat sur le terrain révèle que bon nombre de conducteurs de taxis et minibus ne respectent pas ces dispositions déjà édictées. Certains parmi eux prennent 4 passagers (1 devant et 3 derrière) en lieu et place de 2 derrière et 1 devant. Ceux qui n’arrivent pas à supporter ces mesures à cause de la cherté du carburant, ont préféré garer leurs véhicules.

A Kipé dans la commune de Ratoma, les taxis sont presque invisibles dans la circulation.  

Ousmane Bah qui s’est mis déjà en congé, justifie pourquoi il a garé son taxi : « Nous sommes obligés de garer nos véhicules parce que le carburant est toujours à 10 mille. Nous qui avons l’habitude de prendre jusqu’à 6 passagers, aujourd’hui, on dit que c’est seulement 3 personnes qu’il faut prendre. Pendant ce temps, le carburant reste au prix normal. C’est difficile à expliquer »

Ceux parmi les chauffeurs qui respectent ces mesures, ont augmenté de façon fantaisiste le prix du transport. Un tronçon qui était à 1500 fg, se négocie à 4000 jusqu’à 5000 fg. Une situation devenue inquiétante pour les passagers trouvés en file d’attente au Centre émetteur.

« C’est vraiment du n’importe quoi. Aujourd’hui, le prix d’un tronçon est jusqu’à 5000 fg, c’est vraiment un désordre total dans la circulation. Il n’y a même pas de taxi dans la rue » a fait remarquer Lansana Camara.   

Il faut noter que la plupart des conducteurs de taxi que nous avons rencontrés disent préférer rester à la maison. Ils ont ensuite invité le gouvernement à baisser le prix du carburant à la pompe.

A date, d’après nos informations, le nombre de personnes testées positives au Coronavirus en Guinée est à 22. L’agence nationale de sécurité sanitaire (l’ANSS) a invité les citoyens au respect des dispositions prises pour éviter d’autres cas de Covid-19 dans le pays.

Mohamed Cissé           

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.