États-Unis : la femme de Trump nue en une du “New York Post”

Print Friendly, PDF & Email

Le journal américain, propriété de Rupert Murdoch, publie plusieurs clichés de Melania Trump pris dans les années 1990. Le candidat a défendu sa femme. 

Une campagne électorale est une guerre. Une guerre d’idées, de com et d’image. Une bataille pleine de coups bas et de quelques coups d’éclat. Encore plus auxÉtats-Unis où tout est presque permis. Alors que les candidats des deux principaux partis ont été investis et (re)prennent la route pour convaincre, la une du New York Post risque de faire parler. Au point d’affaiblir Donald Trump, dont un sondage le donne victorieux pour la première fois face à Hillary Clinton ? Le journal conservateur américain publie en effet des photos de l’épouse du milliardaire nue.

« Vous n’avez jamais vu une potentielle première dame comme ça. » Cette accroche illustre une Melania Trump, nue, des étoiles cachant ses tétons. Les photos ont été prises par un photographe français, Alé de Basseville, en 1995 à New York. « Donald Trump estime que sa femme sera une première dame modèle, en voici la preuve », juge bon de préciser le journal. Le titre de presse a retrouvé l’auteur des clichés. « Melania a été géniale et a une personnalité fantastique, elle a été très gentille avec moi », se rappelle-t-il, expliquant que l’ancienne mannequin s’était livrée de bonne grâce à cet exercice. Les photos dénudées de Melania ont été publiées, à l’époque, dans le magazine masculin français Max. C’était deux ans avant la rencontre de la mannequin avec le milliardaire.

Un coup de Rupert Murdoch?

Le New York Post n’y va pas avec des pincettes. Il interroge même le photographe français qui lui confie que Melania Trump ne s’est jamais sentie mal à l’aise lorsqu’elle posait nue.

«Donald Trump pense que sa femme sera un modèle de première dame – et bien en voilà la preuve», ironie le journal détenu par le groupe de communication News Corporation du puissant…Rupert Murdoch. Et plusieurs sites d’information n’hésitent pas à évoquer un possible coup du magnat des médias pour affaiblir le candidat républicain.

Donald Trump, qui pourrait bien passer de mauvais jours, tente lui de se défendre: «Melania était l’un des modèles les plus célèbres et elle a fait beaucoup de séances photos, qui incluent des couvertures et d’importants magazines. Cette photo a été prise pour un magazine européen avant de connaître Melania. En Europe, les photos comme celles-ci sont très à la mode et très répandues».

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas la première fois que son épouse le met dans l’embarras. Lorsqu’il a été officiellement investi candidat à la convention du parti républicain, à Cleveland, mi-juillet, Melania Trump a été accusée d’avoir plagiée l’actuelle Première dame, Michelle Obama, lors de son intervention publique.

Également accusée d’avoir menti sur ses diplômes, elle vient tout juste de fermer son site internet.

Avec Le Point et Le Figaro

 

  1. Sylla 5 ans il y a
    Repondre

    Ha ha ha DonALD Trump.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.