Etats-Unis : le point presse de Trump brusquement interrompu après des tirs

Print Friendly, PDF & Email

Le président américain est ensuite revenu pour expliquer que son « Secret Service » venait de tirer sur un suspect. Un « homme » et un agent du Secret Service ont été transportés vers un hôpital voisin de la Maison Blanche.

« Le suspect est en route pour l’hôpital. » C’est Donald Trump lui-même qui est venu expliciter devant les journalistes le grand moment de confusion qui venait de se produire, ce lundi, à la Maison Blanche. Quelques minutes auparavant, le président des Etats-Unis avait été mis en sécurité par ses gardes du corps.

« La police a tiré sur quelqu’un », a-t-il expliqué en revenant de son bref confinement. À la question de savoir si ce suspect était armé, le président a répondu : « D’après ce que je comprends, oui. »

« C’était à l’extérieur » de la barrière de la Maison Blanche, a-t-il ajouté. « Cela n’a peut-être rien eu à voir avec moi. »

« Le Secret Service peut confirmer qu’un agent a fait usage de son arme à l’angle de la 17e rue et de Pennsylvania Avenue », un croisement tout proche de la Maison Blanche, a dans un premier temps tweeté cette police d’élite chargée de la protection des hautes personnalités américaines. Un « homme » et un « agent du Secret Service » ont été transportés vers un hôpital voisin, a ajouté l’agence fédérale, assurant qu’à « aucun moment » le complexe de la Maison Blanche n’avait été violé.

« J’ai entendu un tir »

Le Secret Service a ensuite raconté en détail la scène dans un communiqué diffusé sur Twitter. Un homme de 51 ans s’est approché d’un officier des services secrets qui se tenait au coin de la 17e rue et de Pennsylvania Avenue, à un pâté de maisons de la Maison Blanche. Le suspect a dit à l’officier qu’il avait une arme et a couru « agressivement » vers lui, sortant un objet de ses vêtements. Il a ensuite pris une « position de tireur », comme s’il avait l’intention de tirer, et l’officier des services secrets lui a alors tiré une balle dans le torse.

Un vélo appartenant à un membre du Secret Service était par ailleurs au sol entouré de cordons de police sur un trottoir de Pennsylvania Avenue, a constaté un journaliste.

Source : Le Parisien

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.