Euro 2021 : l’Angleterre écrase l’Ukraine et rejoint le Danemark dans le dernier carré

Print Friendly, PDF & Email

L’équipe d’Angleterre a rendu une copie parfaite samedi à Rome, en quarts de finale de l’Euro 2021. Les Three Lions ont aplati la sélection ukrainienne (4-0) avec notamment un doublé du capitaine Harry Kane. Chez eux, à Wembley, ils affronteront le Danemark en demies.

Il y avait un peu de doute autour de cette équipe anglaise avant ce quart de finale. Certes, les hommes de Gareth Southgate avaient le costume de favoris après leur succès contre l’Allemagne (2-0) au tour précédent. Mais comment allaient-ils s’en sortir face à l’Ukraine au stade olympique de Rome, loin de leur jardin londonien de Wembley, où ils ont joué tous leurs matches de l’Euro jusqu’à aujourd’hui ?

Les inquiets ont très vite été rassurés. Oui, cette Angleterre voyage bien. Très bien, même. L’Ukraine a été très vite balayée par des Three Lions libérés.

Captain Kane s’est déchaîné

Il ne fallait pas arriver en retard à Rome, car le spectacle a très vite commencé. Le 3-4-3 d’Andriy Shechenko n’a pas fait long feu contre le 4-2-3-1 anglais. Raheem Sterling a distillé une petite merveille de passe à Harry Kane dans la surface. Du pointu, le capitaine a ouvert le score après seulement 3 minutes et 32 secondes de jeu.

Si l’Ukraine a répondu présente durant le reste de la première période, l’ouragan britannique l’a emporté juste après la pause. Après moins d’une minute de jeu, Luke Shaw frappait un coup franc et Harry Maguire faisait le break de la tête (46e). Derrière, l’Angleterre anéantissait le peu d’espoirs qu’il restait à leurs adversaires. Sterling a talonné, Shaw a centré et Kane a de nouveau scoré de la tête (50e). L’attaquant concentrait les critiques durant le premier tour. Son instinct de buteur retrouvé les fait taire aujourd’hui.

On connaît donc le dernier carré de cet Euro 2021. Mardi 6 juillet, l’Italie va affronter l’Espagne, tandis que l’Angleterre va se mesurer au Danemark. Les Danois sont euphoriques dans cette compétition depuis leur troisième match de poule, à l’issue duquel ils ont arraché leur billet pour les huitièmes de finale. Mais seront-ils assez solides pour résister à cette Angleterre survoltée, qui n’a toujours pas encaissé le moindre but et qui pourra compter sur le soutien d’un public qui rêve de voir son équipe enfin sacrée ?

L’Angleterre, la confiance totale

Le festival n’était pas terminé. Entré en jeu depuis six minutes, Jordan Henderson a inscrit le but de l’humiliation complète en plaçant un nouveau coup de tête victorieux sur un corner botté par Mason Mount (63e). L’Ukraine, KO sur le terrain, ne s’est jamais relevée. Elle n’était tout simplement pas de taille ce soir. Gareth Southgate, lui, a pu se projeter sur la demi-finale du 7 juillet en faisant tourner son effectif.

RFI

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.