Événements de Foulata (Siguiri) : « c’est un Zogota bis », dit Cellou Dalein Diallo

Print Friendly, PDF & Email

A l’occasion de la 13ème Assemblée générale virtuelle (AGVIR) tenue ce samedi 21 août, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) s’est prononcé sur les récents événements de Foulata, relevant de la sous-préfecture de Maleyah, dans Siguiri.

Selon Cellou Dalein Diallo, c’est un Zogota bks qui s’est déroulé à Foulata.
« J’ai le regret de me tenir devant vous, aujourd’hui, pour vous parler de Zogota bis. Il s’agit cette fois des événements survenus à Foulata où les forces de défense et de sécurité (FDS) ont réprimé dans le sang des femmes dont le seul crime était de demander le recrutement de leurs fils au sein de la société aurifère de Guinée (SAG). De la même manière que les paisibles populations de Zogota demandaient le recrutement de leurs fils et dénonçaient la violation de leurs droits sociaux et environnementaux. BIS REPETITA. Tous ont été réprimés dans le sang. Est-ce qu’on avait besoin de tant de violences contre des femmes qui réclamaient pacifiquement de l’emploi pour leurs enfants et leurs maris ? », a indiqué Cellou Dalein Diallo.
Pour le président de l’UFDG, la force, la terreur et l’intimidation sont le seul langage du régime d’Alpha Condé.
« Ces faits démontrent que le seul langage que connait ce régime est celui de la force, de la violence, de la terreur et de l’intimidation. La seule solution envisageable réside dans la répression meurtrière. La seule réponse à apporter aux des guinéens est la militarisation », a ajouté Cellou Dalein Diallo.
Pour rappel, plusieurs femmes ont été blessées, des magasins et domiciles pillés par des forces de sécurité déployés à Foulata lors d’une manifestation où des femmes réclamaient des emplois pour leurs maris et fils.

Aux dernières nouvelles, on enregistre 68 arrestations.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.