Exclusif. Dans les coulisses de la rencontre Alpha, Antonio, Fatma et acteurs du football guinéen…

Print Friendly, PDF & Email

Dimanche 25 avril 2021. Le président Alpha Condé convoque les acteurs du football guinéen au palais Sékhoutouréya.

17h15, Kerfalla Camara « KPC » est déjà à la porte du palais, siège de la Présidence de la République, au cœur de Kaloum. Le magnat guinéen de l’immobilier glisse quelques billets de banque à la garde comme « sounnakhati ». Le bal des acteurs du football venait de s’ouvrir autour d’Alpha Condé.

Le richissime homme d’affaires Antonio Souaré et Fodéba Isto Keira se joignent au groupe. Le général Mathurin Bangoura, le secrétaire général de la Fédération guinéenne de football (Féguifoot) Akoï Maurice Koïvogui et certains membres la Feguifoot sont de la partie. Objectif : appeler les instances supérieures du football pour clarifier la candidature de Mamadou Antonio Souaré.

Une démarche qui semble être logique pour le conseiller personnel du président Alpha Condé, Tibou Kamara qui était pris à partie par certains médias.

Tibou Kamara dont la seule préoccupation a été non seulement impartiale mais dans son rôle de conseiller du président est dans son rôle d’avant-gardiste des problèmes de la nation.

Le rendez-vous est pris avec la secrétaire générale de la Fifa Fatma Samoura par visioconférence qui se trouve en ce moment dans son Sénégal natal. Pour que les choses soient claires devant tout le monde.

Bien avant la rencontre avec Alpha Condé, on aperçoit Antonio Souaré au téléphone avec Fatma Samoura qui tenait à clarifier sa position. Visiblement, l’échange n’est pas au goût d’Antonio Souaré. Il retourne dans la salle.

Jointe par visioconférence, la secrétaire générale de la FIFA a réitéré, depuis Dakar, les mêmes propos tenus auparavant aux autorités guinéennes et à Antonio Souaré : « nous sommes conscients de l’engagement d’Antonio dans le football. Antonio est l’un des rares Africains qui s’investissent autant dans le football. Nous avons fermé les yeux sur certaines exceptions du statut de la Féguifoot. Mais lorsqu’on a attiré notre attention sur une violation du statut, nous sommes dans l’obligation d’en tenir compte. À l’état actuel, la candidature d’Antonio Souaré pose problème… ». Il appartiendra désormais à Isto Keira de demander à son grand-frère et ami de tirer toutes les conséquences des propos de Samoura. 

Le président Alpha Condé, selon un témoin de la scène, a tenu à clarifier son rôle : « nous ne sommes pas dans une logique d’immixtion dans le fonctionnement de la Feguifoot. Il s’agit d’amener les acteurs du football à prendre leur responsabilité face à une situation qui pourrait alors avoir des conséquences pour tout le pays. La présidence agit pour éviter une éventuelle suspension de la Guinée. Il vous appartient de poser des actes qui seront appréciés de tout le monde. .. »

Ainsi après une trentaine de minutes d’entretien, les acteurs du football prennent congé du locataire de Sékhoutouréya.

Une déclaration d’Antonio Souaré -contesté par l’AS Kaloum qui a porté plainte devant la Fifa- est attendue ce lundi 26 avril dans la journée pour clarifier sa position. Sauf dernière décision. Une position qui ne souffre d’aucun doute: renoncer à sa candidature à la tête de la Fédération guinéenne de football. Nous y reviendrons…

Bangaly Steve Touré,  de retour du palais Sékhoutouréya 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.