Connect with us

A la Une

EXCLUSIF- Lansana Kouyaté : ‘’Ousmane Kaba m’a rencontré ici à Paris. Mais il sait que je ne mangerai pas dans le plat du régionalisme’’

Published

on

Dans une interview qu’il a bien voulu accorder à Mediaguinee, l’ancien Premier ministre guinéen et président du Parti de l’espoir pour le développement national (Pedn) Lansana Kouyaté a dit jeudi, depuis Paris, son opposition à un rapprochement avec le président de la République ‘’parce qu’il a trahi son serment au Peuple de Guinée’’. Il a ensuite rappelé qu’il n’est pas homme à manger dans ‘’le plat de l’ethnocentrisme ou du régionalisme’’. Interview…

Mediaguinee : En Guinée, on parle de plus en plus de rapprochement entre les cadres ressortissants de la Haute Guinée et le président de la République. En tant que fils de cette région, êtes-vous concerné ? 

Je ne compromettrai jamais mes convictions contre une logique qui relèverait d’intérêts bassement mercantiles

Lansana Kouyaté : Je ne suis, ni de près ni de loin, concerné par un rapprochement avec le Président de la République. Je ne le suis pas simplement parce qu’il a trahi son serment au Peuple de Guinée. Nul ne pourra me convaincre du contraire. Que ce rapprochement relève en plus d’une considération ethnique m’insupporte outrageusement. Ma position est bien connue là-dessus. Les femmes qui ont été initiatrices de ce soi-disant rapprochement connaissent bien ce que je leur ai dit. Je ne compromettrai jamais mes convictions contre une logique qui relèverait d’intérêts bassement mercantiles. Je vais vous dire une anecdote. C’est plus qu’une anecdote parce que concernant une dérive de langage et de comportement sur fond d’ethnocentrisme. Au second tour de l’élection présidentielle en 2010, l’ARC-EN-CIEL a organisé un meeting au stade Kabiné Kouyaté de Matoto. A la tribune située au milieu du stade, le candidat du RPG prend la parole devant quelques milliers de personnes. Il déclare “…. les soussous vous êtes chez vous! les malinkés vous êtes chez vous! les forestiers vous êtes chez vous.” Il tenta de continuer son discours sans sourciller. C’est alors que je quittai la place d’honneur où tous les membres de l’arc-en-ciel se trouvaient, pour le rejoindre sur le podium. Il s’arrêta de parler. Je pris alors le microphone pour annoncer “notre candidat a oublié de dire “les Peulhs vous êtes chez vous.” Le stade applaudit. Ce que j’ai exprimé n’était que ma conviction qui ne changera pas d’un iota jusqu’à mon dernier souffle.

Docteur Ousmane Kaba comme beaucoup de cadres de notre pays m’a rencontré ici à Paris, au moins deux fois. Mais il sait que je ne mangerai pas dans le plat de l’ethnocentrisme ou du régionalisme

Pourtant, l’initiative est d’un groupe de femmes de la Haute Guinée qui a déjà rencontré plusieurs hauts cadres de la région dont Ousmane Kaba du Pades. Ce dernier, dans une interview accordée récemment à une radio de la place, a assuré qu’il va vous rencontrer très prochainement pour en parler…

Docteur Ousmane Kaba comme beaucoup de cadres de notre pays m’a rencontré ici à Paris, au moins deux fois. Mais il sait que je ne mangerai pas dans le plat de l’ethnocentrisme ou du régionalisme. Je vous renvoie à un discours qu’un jour je prononçai à New-York alors vous comprendrez les multiples raisons de mon instinct unitaire pour un seul peuple, une seule nation sur un même territoire.

Les méga-barrages ne disqualifient nullement les micro-barrages

Etes-vous d’accord avec Dr Ousmane Kaba qui dit que l’électrification de la Haute Guinée et de la Guinée forestière passe nécessairement par la construction de micro-barrages dans ces deux régions ? 

Le mode d’électrification de la Haute-Guinée et de la Forêt comme de toute autre région, dépend de la volonté, de l’ambition et du savoir-faire des gouvernements. Des méga-barrages ont été réalisés qui ont couvert des pays plus grands que la Guinée. Ces méga-barrages ont réuni des pays voire des continents. Cela ne disqualifie nullement les micro-barrages. C’est une question d’approche et de moyen aussi.

J’étais, au premier tour [de la présidentielle de 2010], le candidat le plus engagé contre le candidat du RPG parce que probablement je mesurais déjà ses limites

Vous qui avez porté la voix et été vice-président de l’Alliance Arc-en-ciel au second tour de la présidentielle de 2010 et un des maillons forts de la victoire d’Alpha Condé, quelle est votre réaction à la déclaration du Dr Ousmane Kaba qui soutient que c’est le général Sékouba Konaté qui a passé le pouvoir au Manding?

Le général Sékouba Konaté saura, mieux que moi, répondre à cette question. N’oubliez pas qu’avant le second tour j’étais, au premier tour, le candidat le plus engagé contre le candidat du RPG parce que probablement je mesurais déjà ses limites.

Je pense que ce régime nous a déjà menés au fond des saletés à la fois physiques et morales

La Guinée, ce n’est pas que la politique. Les ordures étreignent le cœur des populations, les ponts s’écroulent à tout va, les nids d’éléphant sur les routes, quelle lecture faites-vous de cette situation qui agace les Guinéens ? 

Permettez-moi de citer un président étranger “Conakry ne ressemble pas à une capitale”. Je pense que ce régime nous a déjà menés au fond des saletés à la fois physiques et morales. L’insalubrité ne dégrade pas que la beauté d’une ville, elle compromet la santé des habitants

Même absent pour le Parti, nos organes continueront à fonctionner. Rien n’a été épargné par ce régime pour affaiblir le PEDN

Vous êtes l’un des leaders politiques guinéens les plus en vue. Mais il reste que vous êtes encore très loin de la Guinée, votre pays. Comment arrivez-vous à gérer votre parti le Pedn quand on sait que les formations politiques en Afrique restent tributaires de leurs chefs ?

Le PEDN est né sur la base d’un engagement collectif : j’en suis le premier Président. C’est une marque de confiance devant rimer avec ma totale reconnaissance aux organes et aux militants. Cet engagement requiert un leadership qui ne saurait me donner un droit de propriété. Même absent pour le Parti, nos organes continueront à fonctionner. Rien n’a été épargné par ce régime pour affaiblir le PEDN voire le faire disparaître. Toutes ces tentatives viennent enrichir le parcours et l’Histoire de notre ESPOIR.

Réalisée par Mamadou Savané

+224622290565

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. Momo

    3 août 2018 at 16 h 19 min

    L’ivoirien, Tidjane Thiam : « J’ai eu une carrière politique brève et ratée »

    “Tidjane Thiam met les nerfs des financiers suisses à rude épreuve”

    “Tidjane Thiam en passe de réussir son pari à la tête du Crédit Suisse ”

    “Tidjane Thiam a gagné son pari : le Crédit Suisse est de nouveau très rentable… ”

    “Je ne veux pas paraître hypocrite, mais je n’ai pas d’ambition personnelle. J’aime réussir ensemble. J’aime bien les gens. J’aime bien rire. Je fais souvent de mauvaises plaisanteries. J’ai un caractère plutôt joyeux. Pour moi une journée sans rire est une journée perdue.”

Laisser un commentaire

Publicités
  • Angela Merkel à Auschwitz, un message à l'antisémitisme 6 décembre 2019
    L'ancien camp de concentration d'Auschwitz incarne l'horreur de l'extermination des juifs planifiée et exécutée par le régime nazi. Pour Angela Merkel, chacun devrait se sentir en sécurité en Allemagne et en Europe.
  • Emmanuel Macron et la présence militaire française au sahel 6 décembre 2019
    Au menu : la démographie en Afrique. Egalement, la sortie président français Emmanuel Macron en marge du sommet de l’Otan, invitant les présidents des pays du G5-Sahel à Pau en France, est commentée dans la presse.
  • RDC : l’armée nie être complice des ADF 6 décembre 2019
    Le porte-parole de l'armée congolaise considère l'hypothèse d'une complicité "impossible". Un rapport de mai 2015 des Nations unies évoquait pourtant une " ample collusion » entre les FARDC et les ADF. 
  • Les Nigériens agacés par la convocation d'Emmanuel Macron 6 décembre 2019
    Pour entendre leurs positions sur les appels au départ des forces françaises, Emmanuel Macron a convoqué les dirigeants africains du G5 Sahel en France. Mais les propos du chef de l'Etat français passent mal au Niger.
  • Emmanuel Macron jette une pierre dans le G5 Sahel 6 décembre 2019
    Le président français exige des chefs d'Etats du G5 Sahel, une clarification de leur soutien à la présence militaire française sur leur territoire. 
  • Mauricio Pochettino n'est pas dans le plan du Bayern 6 décembre 2019
    Le Bayern travaille en coulisse pour choisir un nouvel entraineur sur le long terme. Libre de tout contrat, l'Argentin Mauricio Pochettino n'est pourtant pas dans le viseur du club champion d'Allemagne
  • Bayern Munich: Mauricio Pochettino n'est pas envié par le club 6 décembre 2019
    Le Bayern travaille en coulisse pour choisir un nouvel entraineur sur le long terme. Libre de tout contrat, l'Argentin Mauricio Pochettino n'est pourtant pas dans le viseur du club champion d'Allemagne.
  • RCA : le comité de suivi du processus électoral contesté par l'opposition 6 décembre 2019
    A un an des échéances électorales en Centrafrique, un comité stratégique d’appui au processus électoral a été créé par le gouvernement et cela malgré l’existence de l’Autorité nationale des élections (ANE).
  • Menace de boycott sur la présidentielle en Algérie 5 décembre 2019
    L’élection présidentielle du 12 décembre est peut-être la plus difficile du pays. Les opinions pour et contre sont dans un face-à-face inattendu et seul le taux de participation pourra les départager.
  • Avec la Russie, le baton et la carotte 5 décembre 2019
    Les services secrets russes sont accusés de mener des activités douteuses depuis le territoire de plusieurs pays européens. La presse souhaite alors la fermeté tout en gardant le contact avec Moscou sur certains sujets.
  • Une affaire Skripal façon allemande 5 décembre 2019
    Deux employés de l'ambassade russe à Berlin déclarées personae non grata pour ne pas assez coopérer dans une enquête sur un meurtre commis en Allemagne, qui pourrait avoir été commandité en haut lieu.
  • Nouvelle arrestation d'un militant des droits de l'Homme au Tchad 5 décembre 2019
    D'abord interpellé pour diffamation, Mahamat Nour Ahmat Ibedou est désormais accusé de meurtre et tentative de meurtre. A N'Djamena, comme dans la diaspora, des voix s'élèvent pour dénoncer cette nouvelle arrestation.
  • "Il n'y a pas de complot extérieur contre l'Afrique" A. Ould Abdallah 5 décembre 2019
    Alors que le sentiment anti-français croît de nouveau au sein des populations dans le Sahel, Ahmedou Ould Abdallah, ancien ministre mauritanien des Affaires étrangères, dénonce son instrumentalisation.
  • La place contestée de la Turquie au sein de l'OTAN 4 décembre 2019
    Malgré l'offensive unilatérale de l'armée turque au nord de la Syrie, Ankara reste un membre solide de l'OTAN.
  • Existe-t-il une complicité entre l'armée congolaise et les rebelles ADF ? 4 décembre 2019
    Le spécialiste des questions de sécurité Boniface Musavuli estime que les ADF actuels, accusés du massacre de centaines de civils, agiraient grâce à la complicité de certaines unités des FARDC.
  • L'OTAN en quête d'objectifs communs 4 décembre 2019
    Malgré la signature d'une déclaration finale, l'heure n'était pas à la fête au sommet des 70 ans de l'OTAN à Londres.
  • Tchad: un ex-Premier ministre incarcéré pour corruption 4 décembre 2019
    L’ancien Premier ministre Kalzeubé Payimi Deubet, secrétaire général de la présidence, est accusé de complicité d’escroquerie, d’abus de fonction et de tentative de détournement des deniers publics. Il a été incarcéré.
  • L'Allemagne attendue sur la crise anglophone au Cameroun 4 décembre 2019
    Le conflit dans les régions anglophones a forcé plus de 700.000 personnes à fuir leur domicile et fait plus de 3.000 morts. Après l'échec du dialogue national, la résolution de la crise pourrait venir de l'extérieur.
  • "La soumission n'est pas un choix pour moi" 4 décembre 2019
    Ce 4 décembre, la fondation Right Livelihood remet son prix 2019, souvent surnommé "prix Nobel alternatif". Cette année, le jury a choisi quatre militants pour être lauréats, parmi lesquels Aminatou Haidar.
  • PL : Manchester City ne lâche rien 4 décembre 2019
    Les Citizens se sont largement imposés à Burnley (1-4) et reviennent à huit points de Liverpool, qui affronte ce soir Everton dans le derby.