Connect with us

Politique

EXCLUSIF. Moïse Katumbi: ‘’je ne suis pas en contact avec Cellou Dalein dont je n’ai même pas les coordonnées’’

Published

on

Le bimensuel La Lettre du Continent, dans sa parution du 11 septembre 2019, écrivait : Cellou Dalein Diallo s’appuie sur les conseillers de Moïse Katumbi.

“Déjà épaulé par le cabinet Jefferson Waterman, l’opposant guinéen Cellou Dalein Diallo s’est également rapproché du cabinet RMG Africa Advisors du juriste Rick Gittleman. Ce dernier a développé une certaine expertise dans le conseil aux opposants dans les pays miniers: avant de fonder son cabinet en 2017, il a en effet épaulé l’ancien gouverneur du Katanga Moïse Katumbi, opposant malheureux à Joseph Kabila, et a même piloté les activités d’United for Africa’s Democratic Future, l’ONG de Katumbi”, rapporte la Lettre d’information de Antoine Glaser.

Vu le tollé qu’a suscité l’article, le richissime homme d’affaires congolais et ancien gouverneur du Katanga est sorti de son silence pour démentir l’information dans un message dont Mediaguinee s’est procuré copie.

« C’est dans la plus grande consternation que je viens de lire un article dans lequel on m’attribue d’apporter un soutien à M. Cellou Dalein Diallo. Cet article n’est qu’un tissu grossier de mensonges. Il relève de la plus pure invention. Je vais y répondre sans tarder par un parfait démenti. De près ou de loin je ne suis pas en contact avec l’opposant dont je n’ai même pas les coordonnées. Ce type de procédés est indigne d’une presse qui se veut responsable et dont le tout premier devoir est de vérifier ses informations », tonne Moïse Katumbi.

Dans un autre message parcouru par Mediaguinee adressé au bimensuel, c’est l’Américain Rick Gittleman qui exige de la Lettre du Continent de revenir sur son information.

“Le leader de l’opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo a été en contact ces derniers mois avec RMG Africa Advisors dirigé par l’ancien partenaire d’Akin Gump, Rick Gittleman. » C’est complètement faux. Ni Rick Gittleman, ni RMG Africa, ni aucune personne travaillant pour ou avec RMG Afrique n’ont jamais été en contact avec M. Diallo ou l’un de ses représentants. Ni RMG Africa ni Rick Gittleman n’ont jamais donné d’avis à M. Diallo ou à ses représentants. « Gittleman et McCormick ont ​​donné un coup de main à Diallo pour qu’il organise sa longue tournée au Royaume-Uni et aux États-Unis en juillet. » C’est complètement faux. Tout au long de l’article, vous essayez de laisser entendre que MM. Gittleman et McCormick ont ​​assisté M. Diallo. C’est complètement faux », lit-on dans la réplique de Gittleman.

Avec de si virulentes réactions de la part des mis en cause, ruinant complètement les thèses d’une newsletter qui a visiblement du mal à recouper ses informations, on est en droit de se poser la question de savoir comment la Lettre pourrait passer à la poste…

Noumoukè S.

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
3 Commentaires

3 Comments

  1. Balde boubacar

    17 septembre 2019 at 14 h 52 min

    Des minables <>vendus,qui méritent d’êtres pendus …

  2. CONDÉ ABOU

    17 septembre 2019 at 16 h 22 min

    Incroyable et triste. Il vous souviendra que le 13 Juin dernier, Médiaguinée s’était fait l’écho d’information similaire inventée de toutes pièces par cette fameuse Lettre du Continent à propos d’un hypothétique soutien que le Président Alpha Condé serait discrètement en train de chercher auprès de sa Majesté le Roi du Maroc, Mohamed VI, dans la perspective d’un projet de 3ème mandat.

    La Lettre du Continent amplifiait ses mensonges en affirmant que la diplomatie Marocaine aurait organisé le 27 Mai une réunion portant exclusivement sur le sujet.

    Si vous voulez bien relire mon post sur Médiaguinée, à propos de ces fakenews de La Lettre du Continent, vous y trouverez ma réaction en démentant complètement cette propagation de fausses nouvelles dudit Journal. C’était complètement faux.

    En accusant aujourd’hui le leader de l’UFDG El Hadj Cellou Dalen Diallo de liens mafieux avec des réseaux internationaux qui seraient proches de l’Opposant Congolais Moïse Katumbi, vous avez encore une fois la preuve de la mauvaise foi de La Lettre du Continent et de sa volonté manifeste de déstabiliser à tout prix la Guinée.

    Ce journal est clairement un danger public pour la Guinée, et la classe politique du pays, devrait se méfier du plan obscur et dangereux qui se cache derrière ses fakenews.

    La Lettre du Continent est devenue une véritable spécialiste de la propagande et des fausses nouvelles, particulièrement dirigées contre la stabilité politique de la Guinée. En tous les cas, c’est mon intime conviction en lisant votre papier.

    Bonne journée de travail chez vous et merci pour ses efforts d’investigation.

  3. CONDÉ ABOU

    17 septembre 2019 at 16 h 30 min

    OOPS: Sur la derniere ligne, il fallait lire, vos efforts d’investigation.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook