Exclusif- Sidiki Diabaté a-t-il battu Mariam Sow ? ”Oui’’, dit la fille, ‘’faux’’, rétorque le manager de l’artiste

Print Friendly, PDF & Email

A Bamako, au Mali, une affaire d’amour tourne au cauchemar entre la star malienne Sidiki Diabaté et celle que beaucoup présentent comme sa dulcinée Mariam Sow. Sur les images qui tournent en boucle sur les réseaux sociaux, on y voit le visage et le corps tuméfiés d’une belle jeune fille, qui serait née au Mali. L’affaire agite la toile et déclenche les commentaires les plus fous.

Dans une vidéo réalisée par HamzaBéchir sur Snapchat, la victime qui répond au nom de Mariam, voile sur la tête, reconnaît avoir été battue par l’artiste, “chouchou” au Mali. L’affaire, dit-elle, remonte d’il y a un an.

« Les images qui circulent, c’est vraiment moi. Mais, elles sont anciennes, il y a un an de cela. Vu que tout le monde essaye de me joindre, on me harcèle partout, on fait tout, on me demande tout le temps, bon, j’ai décidé de porter plainte », indique Mariam qui engrange déjà des soutiens.

Contacté par Mediaguinee –votre quotidien au cœur des grands dossiers- Aly Traoré alias “Castro”, le manager de l’artiste international malien Sidiki Diabaté a rejeté en bloc ce qu’il a appelé « allégations mensongères » contre son artiste. 

« Je vous dis franchement, je ne connais pas cette fille, je ne connais rien dans cette affaire. Je vous dis que c’est une mise en scène pour diffamer Sidiki. Vous savez, Sidiki doit participer à un concours international au Nigeria, ils sont en train de faire la pré-sélection de toutes les catégories, le concours AFRIMMA qui désignera le meilleur artiste africain, donc ils veulent juste salir l’image de Sidiki, mais je me demande pourquoi certains sont contre cette famille Diabaté ? s’interroge-t-il. 

« Mais, poursuit-il, je veux vraiment oublier cela, ce que je veux c’est la réconciliation entre Sidiki et tous ses détracteurs. Qu’on oublie ça car cette affaire n’existe pas, elle n’est pas vraie, mais juste des gens qui en veulent à Sidiki depuis des années, tout ça, ce n’est pas important, nous allons réconcilier Sidiki avec ses détracteurs. Vous savez, Sidiki est un grand artiste. Pour avoir du buzz, il faut dire des choses sinon franchement la fille-là ne peut pas dire devant les gens que Sidiki lui a fait une telle chose, juste de la diffamation. Pour finir, je veux que Sidiki pardonne à ses détracteurs, que tout soit fini entre eux”.

Moussa Oulen Traoré, correspondant à Bamako, Mali

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.