Exclusif. Vers des sanctions contre le nouveau pouvoir de Conakry

Print Friendly, PDF & Email

Les choses s’accélèrent dans les organisations internationales et les chancelleries contre la junte du colonel Mamady Doumbouya, le colosse du CNRD qui a renversé dimanche dernier le président Alpha Condé.

Selon nos informations, jeudi prochain, une réunion de haut niveau des chefs d’Etat de l’Union africaine se tiendra. Déjà, les sanctions contre le pouvoir de Conakry sont deja actées. Elles seront politiques et économiques. Ce n’est pas tout. Dans les institutions de Bretton Wood, les mécanismes se mettent rapidement en place pour pousser la junte à revenir à l’ordre constitutionnel. Les aides à la Guinée pourraient être gelées. Ce qui n’est pas sans conséquences pour la Guinée, pays immensément riche mais qui vit également des appuis extérieurs.

Aux dernières nouvelles, on apprend que la Cedeao se réunira d’urgence finalement demain meecredi en sommet virtuel sur la situation en Guinée. L’Union africaine décide de se prononcer après l’organisation sous-regionale.

Bangaly Steve Touré, depuis Paris

3 Commentaires
  1. Sylla 1 mois il y a
    Repondre

    Il faut sanctionner ces putshistes.
    Ils sont des assassins,dès chiens fous.
    Ce Doumbouya est un traître à la Guinée. C’est un espion de la France de Macron.

  2. Sylla 1 mois il y a
    Repondre

    Les patriotes dans l’Armée doivent neutraliser ce chien de la France. Il travaille pour la France. Il est marrié à un soldat français. Ils ont des enfants. C’est un espion de la France au sommet de la Guinée.

  3. Sylla 1 mois il y a
    Repondre

    Ce n’est pas finit. Les patriotes n’ont pas encore dit leur dernier mot. Notre pays n’est pas une colonie de la France. Il faut chasser ces espions de la France dans notre pays.
    C’est la France qui nous combat. Mais elle n’ose pas se déclarer. Ces soldats maudits sont manipulés par la France de Macron.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.