Exonérations fiscales : des députés et fonctionnaires parlementaires à l’école, à Conakry

Print Friendly, PDF & Email

En vue d’améliorer l’accès et l’utilisation de l’information budgétaire pour consolider les acquis de transparence et de redevabilité dans les affaires publiques, des honorables députés guinéens et des fonctionnaires parlementaires bénéficient sous financement de l’USAÏD et le leadership de l’ONG ‘’AUDIG’’, notamment le projet CoDeReT, de six (6) jours de formation sur la lecture et l’analyse du budget de l’Etat.

C’est le vice-président de l’institution (Assemblée nationale), Fodé Soumah qui a donné le coup d’envoi de ladite formation dans la salle de l’hémicycle.

A l’entame, Mamadouba Touré a, au nom de l’Action Unis pour le Développement Intégré en Guinée (AUDIG) et de l’équipe de Contrôle Démocratique et Renforcement de la Transparence Budgétaire en Guinée (CoDeReTG) rappelé que cette action qui commence ce matin fait partie  d’une série d’activités prévues avec cette institution. Il a en outre adressé ses vives félicitations au président de l’Assemblée nationale ainsi qu’à tous les députés pour, dit-il,  avoir été élus.

« Nos félicitations vont également aux fonctionnaires parlementaires qui se battent au quotidien au service de l’institution parlementaire (…) Votre présence à l’atelier qui démarre ce matin témoigne de l’engagement que vous avez pris auprès du peuple de Guinée pour être à son service et rien qu’à son service durant la législature que vous incarné. Cette formation vise donc à améliorer la communication sur le budget national dans un l’engage passif, simple et accessible à la population. Je voudrais donc vous demander à saisir cette opportunité pour échanger avec les consultants nationaux et internationaux sur ces questions afin de consolider les acquis de transparence et de redevabilité dans la gestion des affaires publiques », a-t-il précisé.

Pour sa part, le vice-président de l’Assemblée nationale, Fodé Soumah a tout d’abord remercié les parlementaires techniques et financiers qui les accompagnent sans cesse sur « la nécessité de former des nouveaux députés  y compris votre serviteur. C’est-à-dire moi-même, les membres du cabinet du président et les travailleurs parlementaires dans leur ensemble s’imposent comme un passage obligé pour rendre plus efficace le travail parlementaire et mieux outillé les honorables députés afin de faire fasse à la mission à eux dévolues. Cette formation qui continue aujourd’hui, devra permettre d’amener les députés à participer à la vulgarisation budgétaire afin de favoriser la transparence dans la gestion du budget de l’Etat. Que l’USAID à travers l’ONG AUDIG dont nous n’avons jamais douté de soutien et de l’accompagnement en soient vivement remerciés (…) Nous sommes confiants que cet accompagnement de l’USAID à travers le projet CoDeReTG et de l’ONG AUDIG nous permettra d’obtenir les résultats escomptés à mettre à crédit de cette législature et surtout à outiller les parlementaires sur la lecture et l’analyse du budget de l’Etat en vue de les permettre de mieux communiquer à leurs mandants, lors des rencontres entre députés et citoyens », dira-t-il.

De son côté, Gandema Gaoussou consultant international et formateur a décline les grands enjeux de cette formation. « Nous commencerons avec les notions de base en terme de budget de l’Etat, quelles sont les grands principes qui gouvernent le budget de l’Etat et sur l’élaboration du budget de l’Etat. Qu’est-ce qu’il faut communiquer ? Qu’est-ce qu’il y a de pertinent qu’il faut communiquer ? Pour terminer, comment il faut pour démystifier ces notions complexes là avec la notion du budget simplifié. Et comme l’actualité tourne autour des exonérations fiscales. Il y a donc un module qui concerne les exonérations fiscales. » 

Mamadou Yaya Barry

+224 622266708

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.