Face à Soumah et Cie, le gouvernement durcit le ton : pas de salaire de février pour les enseignants qui ne vont pas en classe

Print Friendly, PDF & Email

Le gouvernement guinéen a durci dimanche le ton face à la grève déclenchée par la branche dissidente du SLECG pilotée par Aboubacar Soumah. Dans un communiqué transmis aux médias, le gouvernement de la République de Guinée a rappelé que « la grève, même lorsqu’elle est licite, entraîne des conséquences clairement définies par la Loi ».

« La première d’entre elles étant la suspension du contrat de travail, les enseignants qui persistent à ne pas se rendre en classe doivent savoir que leur salaire du mois de février ne sera pas payé, sans possibilité de rappel. Compte tenu du caractère illégal de la grève, les contrevenants sont également passibles des sanctions disciplinaires prévues dans les statuts de la Fonction publique et le Code du Travail », a ajouté le communiqué.

Plus loin, le gouvernement d’enfoncer le clou : « le Gouvernement a demandé aux ministres en charge de l’Education, du Travail, de la Fonction Publique et du Budget de recenser toutes les mesures prévues par la loi et de préparer les procédures nécessaires à leur mise en œuvre ».

Noumoukè S.

2 Commentaires
  1. Pif 3 ans il y a
    Repondre

    Proposer des solutions réalisables, ne prenez pas le peuple pour des cons. Vous navez aucune organisation sur le terrain permettant d’atteindre les enseignants qui ne viendraient pas au cours. Ceux qui refuseraient de prendre part aux cours sont largement superieurs à ceux qui voudraient venir. Comment pourriez vous discerner les presents des absents ds ses conditions.? Dailleurs les eleves lapidetont tout enseignant qui s’hasarderait a se presenter. Priorisez le dialogue et banissez l”orgueil , c pas en restant ds les bureaux climatisés en proferant des menaces que la solution sera trouvée. Avant la greve , vs traitiez soumah de fou aujourdhui les faits sont là et seront tetus tant que vs minimisez Soumah et sa bande. Le peuple souffre de vos incompetences accrues et criardes

  2. Denise 3 ans il y a
    Repondre

    Mes frères aidez-moi car je m’y connais peu: qui se souvient de ce que ce sieur Soumah a rapporté comme valeur ajoutée à la nation guinéenne ou aux étudiants ou enseignants? Qui se souvient d’un seul de ses projets (s’il y en a) développé proposé et mis à l’oeuvre qui aurai porté des fruits? RIEN-NADA. En Guinée j’ai la nette impression que dès que quelqu’un souhaite ou pense pouvoir devenir ministre, il doit d’abord tester sa notoriété avec les grèves, confisquant l’avenir de nos enfants ou frères et sœurs innocents (qui s’enfichent royalement de ces revendications qui n’ont aucun rapport avec leurs intérêts) pour son propre intérêt égoïste. AST a été syndicaliste dans ce pays mais n’a jamais demandé à empêcher les autres d’aller acquérir leur savoir. Ce Soumah n’a aucune valeur ajoutée pour la Guinée à part être un fin égoïste perturbateur. Mais il n’est pas à blâmer car il n’a en face aucun état de droit car moi ma patience aurait atteint ses limites. Force est de reconnaître qu’Alpha avait dit il y a quelques années une phrase: « qu’on trouverait plus instruit, intelligent parmi ses adversaires que lui mais, pas plus patients ». Je vois que toutes les voies sont utilisées pour le sortir de ses gonts afin que les ennemis de l’Etat profitent de l’occasion pour mettre le feu au pays mais il garde son calme. Bravo à lui. Mais je souhaiterais qu’il appelle toutes les écoles (privées comme publiques) d’ouvrir leurs portes et donner des cours. Et que quiconque serait pris entrain de perturber les activités scolaires en empêchant certains élèves ou enseignants à s’y rendre seront emprisonnés sans état d’ames. Soumah est plus proche de sa fin de vie que ces jeunes qui n’ont encore même pas leur diplômes. Licenciez pour perturbateur. Qu’ils aillent chercher du boulot dans le privé. Si un prof refuse d’enseigner alors qu’il soit remplacé. Il y a beaucoup qui chôment et qui seraient bien contents de trouver un job. Il ne faut aucune hésitation. Mais bon, «L’ennui dans ce monde, c’est que les idiots sont plus sûrs d’eux et les gens sensés pleins de doutes » Bertrand Russell. Trop c’est trop. Que Dieu nous aide car on voit nettement des gens qui ne souhaitent aucun avancement dans ce pays. On dirait qu’ils ont étudié que dans le but de retarder le développement de la Guinée. Le patriotisme a disparu et l’égoïsme a pris sa place

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.