Face à la presse, les ”frustrés du Rpg Arc-en-ciel” vident leur sac

Print Friendly, PDF & Email

Regroupés au sein d’une structure appelé “le collectif des frustrés du RPG arc-en-ciel” (parti au pouvoir), des hommes et femmes ont animé une conférence de presse ce vendredi à la maison de la presse, sise à Kipé, sous le slogan : ‘’je suis RPC, on m’a oublié ».  Objectif : mettre à nu tous les problèmes auxquels ils sont confrontés et les porter devant le président Alpha Condé. 

Ils sont au nombre de 747 dans la ville de Conakry sans compter ceux des villes régionales. Dans un mémorandum lapidaire, le collectif égraine les motifs de sa frustration.

Ibrahima 4 Doumbouya, le coordinateur national du collectif, d’indiquer : « vu l’abandon systématique des militants à la base qui végètent dans l’extrême pauvreté sans aucune assistance de quelque nature que ce soit, nous militants et fils de militants des premières heures, avons décidé de créer une plateforme revendicative appelée “collectif des frustrés du RPG ».

Le coordinateur a profité de l’occasion pour rappeler le passé du parti au pouvoir : « qui oublierait que le RPG vient de loin ? De la clandestinité à l’officialisation, combien ont enduré les fouets, les matraques, les prisons, les ségrégations, les mutations et licenciements arbitraires avec toute sorte d’humiliation ?  Le chemin était long, mais on l’a parcouru avec tout espoir et abnégation ». Ajoutant que depuis la prise du pouvoir du parti RPG il y a 10 ans, ces membres fondateurs restent les plus misérables et les plus ridicules en Guinée et ailleurs.

« Après consultation de porte-à-porte par notre équipe a près des anciens militants fidèles et loyaux au RPG de Conakry à l’intérieur du pays, il a été constaté que la plupart d’entre eux, se sentent oubliés et même abandonnés dans l’effervescence du succès obtenu à la suite d’une bataille collective longue et fastidieuse à laquelle ils ont participé »

Ces membres qui se sentent ‘’frustrés’’ sollicitent avoir une rencontre dans les meilleurs délais avec le président de la république pour porter à son attention certaines de leurs revendications. Au nombre de 12, 6 ont été dévoilées par Sayon Amara Condé, le rapporteur du collectif.  Parmi lesquelles, il y a entre autres la formation des jeunes du parti pour la pérennisation des idéaux du parti, la prise en charge des vieilles personnes membres du parti dans le programme d’ANIES, l’acceptation des membres des frustrés au niveau de toutes les structures du parti au pouvoir.

Yamoussa Camara

657851102

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.