Facilitation du recouvrement des impôts : le Premier ministre lance le portail des téléprocédures fiscales (eTax)

Print Friendly, PDF & Email

Récemment présenté à travers une réunion entre les différentes parties impliquées au département en charge du Budget, le nouvel outil de recouvrement des impôts dénommé ‘’eTax’’ a été officiellement lancé ce lundi, 14 septembre 2020 par le Premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana.

C’était dans les locaux d’un réceptif hôtelier de la place en présence des membres du gouvernement, le représentant de la confédération patronale des entreprises de Guinée, le président de l’association professionnelle des établissements de crédit et de plusieurs autres invités de marque.

Selon nos informations, le système eTax Guinée est un portail internet mis en place par la Direction nationale des Impôts, permettant aux contribuables immatriculés en Guinée de payer en ligne leurs impôts et taxes.

Il (système eTax) offre la possibilité aux contribuables de télé-payer en donnant un ordre de virement qui doit mener au débit du compte bancaire du contribuable et au crédit du compte bancaire de la direction nationale des impôts de manière automatisée.  

Dans son allocution de circonstance, le ministre du Budget, Ismaël Dioubaté dira que ce système vient renforcer d’autres réformes déjà engagées par son département, dans le cadre de la modernisation et la facilitation du recouvrement des impôts.

« Ce nouvel outil va permettre aux contribuables de télé-déclarer sur internet et de télé-payer sur internet. L’avantage que tirent les opérateurs économiques, c’est qu’ils sont désormais dispensés de rencontrer les agents des impôts, dispensés de rencontrer les agents des banques, tout peut se faire en ligne. Ça leur donne un avantage en termes de temps et en termes de coût. Nous avons essayé de discuter avec les opérateurs économiques, parce que c’est eux qui sont les contribuables, pour leur présenter le portail. Déjà en amont, nous avions travaillé avec certains d’entre eux qui avaient donné leur accord quand le portail était en phase de conception. Cela vient renforcer d’autres réformes qu’on avait mise en place notamment le guichet unique du commerce extérieur », dira-t-il entre autres, avant de remercier le Président de la République et le Premier ministre qui, selon lui, apportent des soutiens aux différentes réformes engagées.

A en croire au Directeur national des impôts, Aboubacar Makhissa Camara, dans le cadre de la lutte contre la fraude fiscale et l’évasion, il était important que le Ministère du Budget en relation avec la Direction nationale des impôts, initie ce projet qui est aujourd’hui une réalité et qui  va selon lui, se décliner en 3 lots.

« Le premier lot le Premier lance aujourd’hui va permettre au contribuable de déclarer mais aussi de payer, éviter également le contact physique, réduire les tentations de fraudes et permettre aux inspecteurs de se concentrer sur les analyses et l’exploitation des dossiers qui sont mis à leur disposition à travers la plateforme. Le second lot va permettre à notre système de généraliser le projet à travers un bac-office pour que le SME et le SGE puissent déclarer dans les mêmes conditions. Et, le troisième lot va prendre en charge le contrôle fiscal mais aussi le contentieux et d’autres aspects de la fiscalité. Avec ces trois lots, nous allons disposer le meilleur système dans la sous-région », a-t-il martelé.

Quant au représentant de la confédération patronale des entreprises de Guinée et le président de l’association professionnelle des établissements de crédit, ils ont dit toute leur satisfaction quant à la mise en place de cette réforme.

Prenant la parole, le Premier ministre a fait savoir que la modernisation de l’action publique dans le pays est au cœur des objectifs de son gouvernement.

« C’est un vaste programme ambitieux qui concerne l’Etat, ses missions de service public pour construire l’action publique (…) J’adresse mes vives félicitations à mon grand réformateur dans le gouvernement qu’est monsieur le ministre du Budget pour avoir mis en place un outil digital de télé-procédure fiscale… »

 

Youssouf Keita

+224 666487130

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.