Fana Soumah à la tête de la RTG : le prix de la patience doublé d’un leadership avéré (Sanassa Camara)

Print Friendly, PDF & Email

🛑Par Mamoudou Sanassa Camara🛑On ne cessera jamais de le dire. « Rendez à César ce qui est à César. Rendez à Dieu, ce qui est à Dieu », nous enseigne un viel adage. Ce n’est que justice rendue de voir enfin le sieur Fana Soumah à la tête du premier média du pays. Le Colonel-Président Mamadi Doumbouya a vu juste. Car le tout nouveau promu est un journaliste dans l’âme, même s’il est sociologue de formation avec un DES à la clé.

Fruit de l’université guinéenne (Gamal Abdel Nasser de Conakry), Fana Soumah a gravit tous les échelons du métier de journalisme. Il fit ses premières armes à la radio nationale (Radio Guinée) de 1996 à 2002. À la faveur de la montée satellitaire de la RTG, le ministre d’alors, Mamadi Condé, découvre en lui le talent de présentateur télé. Ainsi, Fana Soumah est affecté au journal télévisé où il a fait ses débuts auprès de grands noms de la lucarne joyeuse à l’époque tels que Hadja Aïssatou Bela Diallo et Yamoussa Sidibé. Très vite, il devient le chouchou des téléspectateurs par sa présence à l’antenne. Et depuis, il rafle les prix de meilleur présentateur à la pelle.

En plus de son double métier de grand reporter et présentateur de journal et d’émissions, Fana Soumah est aussi un fin administrateur. De 2008 à ce jour, il a occupé successivement les postes de Rédacteur en chef du journal télévisé, Directeur de la télévision RTG2 à Boulbinet, Directeur de la télévision nationale RTG1 à Koloma, Directeur Général adjoint de la RTG, avant d’être propulsé à la tête de ce média de service public ce 10 novembre 2021 par décret présidentiel.

En terme de perfectionnement dans le cadre de son métier, Fana Soumah a presque fait le tour du monde où il a côtoyé les grands noms de la télévision. De Dakar, en passant par la France jusqu’au États-unis d’Amérique, Fana Soumah a acquis de fortes expériences dans la gestion des médias.

Sur le plan social, le tout nouveau Directeur Général de la RTG n’a d’égal que lui-même, d’où son petit nom « N’ta Fana », traduit du soussou, grand frère Fana. Toujours avec son petit sourire, il sait placer tel ou tel mot pour satisfaire son interlocuteur. Cependant, ce sourire cache un autre caractère. Celui d’un homme rigoureux en quête perpétuelle de résultats.
Fana Soumah est natif de Forécariah (ville située à 100 km de Conakry). Il est marié et père de quatre (4) enfants.

Bonne chance au nouveau Directeur Général de la RTG.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.