Faranah : après les remous du 21 avril dernier, les jeunes de Tonkolonko retrouvent leur transformateur électrique

Print Friendly, PDF & Email

Dans la journée du mardi 21 avril dernier, les jeunes du quartier Tonkolonko dans la commune urbaine de Faranah on pris d’assaut la rue pour protester contre le manque de courant dans leur quartier.

A la suite de ces protestations , le responsible de l’EDG de Faranah avait promis l’arrivée d’un nouveau transformateur. Ce dimanche 26 avril, le rêve est devenu une réalité. Deux nouveaux transformateurs viennent d’être installés par le Directeur de l’EDG de Faranah et son équipe.

Sur les circonstances d’acquisition de ces transformateurs, le responsable de l’EDG, Karfa Sylla explique : “Le transformateur de Tonkolonko a été endommagé par l’effet de du tonner. Le  jeudi surpassé, j’ai adressé une demande à la direction de l’EDG sis à Conakry pour obtenir un transformateur. Le même jour ,nous avons obtenu un nouveau transformateur. Pourquoi ce transformateur n’est pas venu le même jour à Faranah ? Il faut que la population de Faranah sache que ce problème de maladie qui sévit dans notre pays a fait que dans nos lieux de travail, le nombre de travailleur est réduit. Si dans un service il y a 10 travailleurs, à ce jour on ne retrouve que deux ou trois travailleurs.  Si deux ou trois travailleurs doivent faire le travail de 10 personnes, imaginez bien ce là. La signature même de l’ordre de mission du chauffeur a causé du problème. C’est le lundi 27 avril que son ordre de mission devrait être signé. Quand j’ai été informé de ce là par le chauffeur, je lui ai demandé les frais de son carburant et ce qu’il doit laisser à sa famille. Il m’a parlé de huit millions. C’est ainsi que je lui ai dit de ne pas attendre lundi et je me suis engagé à lui payer les huit millions pour que le transformateur soit à Faranah à temps. C’est pourquoi nous avons reçu ce transformateur aujourd’hui. Il faut que la population de Faranah sache que la panne d’un transformateur est indépendamment de notre volonté. On a aucun intérêt de priver une entité sociale du courant.’’

Les jeunes ont pour leur part ont exprimé leur sentiment de joie et de satisfaction suite à l’installation de de ce nouveau transformateur dans leur quartier comme le souligne Ibrahima Sory Keita : ‘’Nous remercions le directeur de l’EDG d’avoir honoré son engagement. Le délai de notre convention devrait prendre fin ce dimanche et nous étions prêts à descendre dans la rue le lundi pour la réclamation du courant . Dieu aidant, nous venons d’obtenir ce nouveau transformateur grâce à l’effort du directeur de l’EDG. Nous ne pourrons que lui remercier. On a su qu’il a le souci pour la population de Faranah. Aujourd’hui, c’est pour nous un sentiment de satisfaction et c’est la joie qui règne à Tonkolonko.’’


Lanciné Keita, depuis Faranah
+224 628 464 659

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!