Connect with us

Societé

Faranah : des opérations d’enlèvements d’enfants devenues fréquentes

Les opérations d’enlèvements d’enfants se sont multipliées la semaine écoulée à Faranah centre. En moins d’une semaine, trois tentatives d’enlèvements d’enfants ont été enregistrées. La dernière en date s’est produite ce samedi 4 mai 2019, aux environs de 15 heures au quartier Mosquée.

La victime du nom de Hawa Diané nous dépeint sa mésaventure : « C’est ma grand mère qui m’a dit d’aller me tresser  vers 15 heures. En cours de route, je me suis croisée avec deux personnes, une femme et un homme. La femme m’a tendu l’argent qu’elle veut m’envoyer en commission. Je lui ai dit que ma mère m’a interdit d’aller effectuer la commission d’une personne que je ne connais pas. Elle m’a dit qu’elle me donnera de l’argent, je n’ai pas accepté. C’est ainsi que l’homme avec lequel elle était, a fait sortir quelque chose poudreuse et l’a jeté contre moi. Ayant perdu conscience, je les ai suivi et nous sommes allés vers la cité du Niger au quartier Tonkolonko où ils m’ont enfermé dans une maison. Je suis resté là bas, j’ai vu une fillette qui dormait sous une bâche. Je suis resté à regarder les lieux, j’ai vu une clé avec laquelle j’ai pu ouvert la porte et je me suis enfuie. J’ai rencontré une voisine en cours de route, c’est celle-là qui m’a conduit à la maison », explique-t-elle.

Interrogée, la grand-mère de la victime a lancé un appel pressant aux autorités de trouver solution à ce problème qui est devenu monnaie courante à Faranah : « A l’heure qu’il fait, nous ne savons pas que faire. Il faut que l’autorité prenne ses responsabilités. Ces bandits prennent nos enfants et si on ne trouve pas solution à çà, ils s’en prendront un jour à nous. Il faut que les autorités agissent dès maintenant. Présentement, nous ne savons plus à quel saint se vouer », a laissé entre autres Djantoun Bangoura.

En attendant la réaction des autorités compétentes, ce phénomène de tentative d’enlèvement d’enfants continu de faire grincer les dents dans la capitale du Sankaran

Nous y reviendrons !

Lanciné Keita, correspondant à Faranah

+224 628 464 659

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook