Faranah : des voleurs cambriolent une boutique et emportent des téléphones

Print Friendly, PDF & Email

La recrudescence du vol reste d’actualité à Faranah, la capitale du Sankaran. Malgré la présence des unités de la gendarmerie et de la police, les voleurs continuent à faire la loi au grand dam des pauvres citoyens qui ne savent plus à quelle sécurité se vouer. Conséquence, après avoir vandalisé une boutique dans un bar café, les malfrats ont emporté plus de 700 mille de nos francs. La semaine dernière, c’est la boutique d’Amadou Barry sise au quartier Tonkolonko 2 qui a été la cible des voleurs dans la nuit de lundi à mardi 14 juillet 2020.

La victime très touchée de cet acte, explique : « Dans la soirée du lundi en rentrant à la maison après la vente, j’ai comme d’habitude, fermé la porte de ma boutique. La nuit pendant qu’il pleuvait, les voleurs sont venus trouer une partie de la toiture de ma boutique, percer la tôle. Ils sont descendus à l’intérieur et emporté 12 téléphones androïdes et d’autres petits téléphones plus les écouteurs et les Bluetooth ainsi qu’un poste radio. La valeur de ces objets perdus est estimée à plus de 8 millions de francs guinéens. »

Poursuivant son intervention, Amadou Barry a lancé un appel aux forces de l’ordre de la place.

« Aujourd’hui nous sommes dans une désolation totale. Nous ne sommes pas en sécurité. Il faut que les forces de l’ordre nous aident à sécuriser nos biens. Ici, il y a les policiers, les gendarmes mais on ne comprend pas leur présence parce que les voleurs font des opérations à tout moment. Si les forces de l’ordre ne nous aident pas, vraiment on ne sait que faire », lance-t-il.

En cette période d’hivernage, les voleurs multiplient leurs opérations à Faranah. En attendant la réaction des forces de sécurité, les victimes restent plongées dans un fleuve d’amertume et de tristesse.

Lanciné Kéita, correspondant à Faranah
628 464 659

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.