Faranah : le corps sans vie d’un jeune retrouvé au bord du fleuve Niger

Print Friendly, PDF & Email

Surprise, tristesse et indignation sont des traits qu’on pouvait lire sur les visages des citoyens qui se sont présentés au bord du fleuve Niger après la découverte du corps sans vie de Mohamed Lamine Fofanah.

Sur les circonstances de la découverte de ce corps, le président du quartier Aviation, Kaba kourouma explique : « C’est vers 16 heures de ce mardi, 16 mars que j’ai été informé par mes citoyens qu’un corps sans vie d’un jeune est retrouvé au dans le fleuve. Immédiatement, je me suis rendu sur le lieu et j’ai trouvé les pêcheurs qui ont retrouvé ce corps. A la suite de leur explication, j’ai alerté le maire qui a dépêché son secrétaire général. Actuellement, toutes les autorités compétentes se sont rendues sur le lieu », a t il laissé entendre.

Pour sa part, le secrétaire général de la commune urbaine de Faranah, Fodé Saloun Samoura nous a confié que « ce corps a été retrouvé par les piroguiers et qui l’ont repêché dans l’eau. Nous avons trouvé en place la police, le président du quartier Aviation et ses citoyens, la croix rouge, certains cadres de la justice ainsi que les médecins. Le procureur de la république près du tribunal de première instance de Faranah a retrouvé dans les poches du défunt une carte d’électeur indiquant que la victime s’appelle Mohamed Lamine Fofanah né en 1984 et sa maman s’appelle Mantènen Oularé résidant au quartier Sirikolony 1. »

A noterle corps de la victime s’appelle Mohamed a été envoyé à morgue de l’hôpital régional de Faranah en attendant de retrouver ses parents.

Lanciné Keita, depuis  Faranah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.