Connect with us

Societé

Faranah : le préfet préside la rencontre vulgarisation et d’appropriation de la charte africaine des valeurs et des lois

Published

on

Dans le cadre de  la vulgarisation des textes de loi en République de Guinée, le Ministère de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration a récemment organisé dans les sept (7) régions administratives du pays une rencontre de vulgarisation de la charte africaine sur les valeurs et les principes du service public et les lois fondatrices de l’administration publique guinéenne sur la Loi L025 portant organisation générale de l’administration publique et celle L0027 portant statut général des agents publics.

A Faranah, c’est la salle de conférence du bloc administratif du gouvernorat qui a servi de cadre à cet atelier. Parlant au nom des autorités administratives, le préfet Elhadj Ibrahima Kalil Keita a souligné :

« Je suis très heureux de participer à l’ouverture de cet atelier sur la réforme de la fonction publique en République de Guinée et aussi à la présentation de la charte africaine de l’administration territoriale, je suis très bien placé pour remercier le Président de la République, Pr Alpha Condé qui, horizontalement et verticalement fournis des efforts pour l’amélioration des conditions de vie de population guinéenne, la qualification de tous les Guinéens quelque soit le secteur où il se trouve pour accroître son rendement et son taux d’utilité et d’efficacité à la société. Je suis bien placé pour parler de cette fonction publique ayant été président de la commission fonction publique, emploie et affaires sociales de la législature de 1995 à 2002, sous la présidence de l’honorable Biro Diallo. C’est dans ce cadre que j’ai été placé président de cette commission pendant 6 ans. En 2001, pour la première fois le ministère de la fonction publique présentait un projet de loi pour modifier le statut général des fonctionnaires, un statut qui a été élaboré en 1959 et je suis encore d’autant heureux que l’actuel ministre de la fonction publique, Billy Nankouma Doumboya qui était alors conseiller du ministre de la fonction publique chargé de l’emploi qui a conduit cette mission à l’assemblée et très sincèrement y’a eu de réformes qui étaient très importantes. Et si aujourd’hui ce haut cadre (Billy Nankouma Doumbouya) de la fonction publique au service de la population guinéenne sous les ordres du Président de la République prépare ces réformes, c’est vraiment une joie pour moi. Nous devons non seulement passer d’une administration de commandement à une administration de développement mais nous comporter en véritable cadre du développement. Alors les documents que j’ai lu excepté celui de la charte africaine de la fonction publique, les deux documents sont vraiment une avancée significative pour améliorer le sort des fonctionnaires guinéens. e l’ai lu entièrement tout le monde à sa part dedans. Si aujourd’hui d’autres cadres bien formés en la matière viennent ici pour partager ce document avec les cadres de la région et de la préfecture de Faranah, c’est une aubaine pour que les gens puissent s’approprier un document aussi important que ce que j’ai vu. (…) Je dirai au participants d’être assidus, d’être exacts, d’être ponctuels, de suivre mais aussi de participer, les éminents professeurs qui sont là vont employer la méthode participative pour que chacun participe et qu’il ait un véritable débat parce que ceux qui sont là seront chargés en leurs tours de communiquer à d’autres », a dit le préfet.

Interrogé, Massé Camara, Directeur général du centre de perfectionnement administratif au Ministère de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration nous a dégagé l’objectif de cet atelier en ces termes :

« L’objectif de cet atelier consiste à vulgariser ces textes de loi et quels sont ces textes de loi ? Le premier, c’est la charte africaine sur les valeurs et principes du service public et de l’administration. Le deuxième, c’est la loi 025 qui porte sur l’organisation générale de l’administration publique et la troisième c’est la loi L0027 qui porte le statut général des agents de l’Etat. Donc nous sommes à Faranah ce matin pour un atelier de vulgarisation et d’appropriation par les cadres de Faranah pour qu’ils soient en mesure d’interpréter ces textes de loi et soient en mesure d’appliquer ces textes de loi. Nous attendons de ces participants, les textes ont été élaborés, ils ont été vulgarisé ils faut que ces cadres qui ont suivi la formation soient en mesure d’interpréter des différents articles de ce texte et à l’issue des questions qui ont été posées plus de 30 questions ont trouvé leurs réponses satisfaisantes selon les participants donc ils faut qu’ils s’en approprie et qu’ils soient en mesure d’appliquer ensuite ils faudrait que les cadres qui n’ont pas pu suivre la formation que sa soit vulgarisé à leur niveau par les participants parce qu’on ne peut pas recevoir tous les cadres, on a pris que les chefs de services donc c’est ça notre attente cruciale à l’issue de ce atelier », a-t-il fait savoir.

Au sortir de cette rencontre, Amadou Kaké, chef de division des ressources humaines de Dabola, participant de cet atelier de formation a tenu à mentionner que « dans cet atelier, on a appris beaucoup de choses, les anciennes lois étaient connues mais vue l’amélioration, ça va nous aider encore dans nos différents tâches. La gestion humaine, c’est une gestion très difficile et on ne peut pas l’a faire au hasard. Il faut s’approprier des textes, les interpréter pour pouvoir mener à bien ses activités. Nous avons vu la loi 025 anciennement appelée la loi 029 portant organisation des services publics et la loi 0027, anciennement appelée la loi 028 et la charte africaine de service public, il y a eu beaucoup d’amélioration bien que c’est aujourd’hui que nous avons eu ces documents mais au fil du temps, on pourra mieux connaître le contenu… »

Lancienet Keita, depuis Faranah  

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités