Faranah. Le serpent qui semait la terreur à Kobiköro (enfin) capturé : « on va l’emprisonner »

Il terrorisait littéralement Kobiköro, dans la préfecture de Faranah, depuis trois mois. Le serpent qui a mordu 13 personnes en trois mois dont trois morts à Kobiköro vient d’être capturé par le tradi-praticien Sékou Keïra.

Hier, mardi 30 Août, les citoyens de cette localité avaient les oreilles tendues et les yeux rivés sur le pouvoir qui pourrait permettre de mettre hors d’état de nuire la bête sauvage.

Sékou Keira nous parle de ce serpent : « je suis de Tambaya, dans la sous-préfecture de Passayah . Je suis venu à Kobiköro attraper ce serpent qui a semé la terreur et la désolation dans cette localité. Ce n’est pas un serpent ordinaire comme on le pense. Il est dangereux. Il avait pondu des oeufs que nous avons récupérés. Ce serpent ne se retournera plus ici. On l’envoie pour l’emprisonner comme nous l’avons fait pour les autres qui ont causé du tort aux personnes ».

Mohamed Keita qui a envoyé ce tradi-praticien à Kobiköro a confié ; « j’ai suivi de près les pas du tradi-praticien jusqu’au moment où il a mis main sur ce serpent. C’est un serpent très offensif. Chaque année, il prend une autre couleur. C’est le seul qui mordait les gens ici. Aujourd’hui, c’est une grande joie à Kobiköro parce que grâce à cette famille Keïra nous sommes débarrassés de ce serpent. Même les villages voisins avaient peur de venir maintenant à  Kobiköro ». Fin donc de psychose dans la si paisible localité de Kobiköro.

Lanciné Keita, correspondant depuis Faranah

Afficher le texte des messages précédents

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.