Connect with us

En Guinée

Faranah : les acteurs du programme d’identification unique pour l’intégration régionale et inclusion en Afrique de l’Ouest posent leur valise

Published

on

Initiée par le gouvernement guinéen et ses partenaires avec financement de la Banque Mondiale à hauteur de 49,7 millions USD, le programme d’identification unique pour l’intégration régionale et inclusion en Afrique de l’ouest a été mis en place en 2018 pour une durée d’action de trois (3) ans.

La Guinée et la Côte d’Ivoire sont les deux premiers pays à implanter ce programme. Les enquêtes révèlent que sur l’arène internationale, plus 1,5 milliards de personnes dans le monde, 500 millions de personnes dans la zone CEDEAO, et plus de 25% des adultes en Guinée n’ont pas de titre d’identité. Pour renverser cette tendance, les missionnaires du gouvernement entament une tournée à l’intérieur du pays.

Pour l’objectif de cette tournée des émissaires du gouvernement,  Monsieur Soriba Fofana, consultant recruté à la Primature à travers le « Programme d’identification unique pour l’intégration régionale et inclusion en Afrique de l’ouest » pour réaliser une évaluation sociale au niveau des sept (7) régions administratives du pays et la zone spéciale de Conakry.

« Notre présence à Faranah s’inscrit dans le cadre de la réalisation de l’étude de l’évaluation sociale du Programme d’identification unique qui vise à donner à chaque guinéen un identifiant aussi bien les guinéens vivant à l’étranger que les guinéens vivant sur le sol guinéen ainsi que toutes les personnes étrangères vivant sur le sol guinéen. Nous cherchons la deuxième étape qui consiste à déterminer les principaux enjeux et les risques sociaux du programme ; de déterminer les impacts sociaux sur les différentes parties prenantes et les groupes vulnérables mais également définir les besoins et les priorités des principales parties prenantes et enfin les points de vue des parties prenantes sur la conception et le mécanisme de mise en œuvre du projet et renforcer la capacité et la participation liée au projet… »

Parlant des impacts positifs de ce programme sur la population, Soriba Fofanah martèle que « l’impact positif sur la population est que le programme d’identification unique pour l’intégration régionale et inclusion, d’abord s’applique à toutes les personnes vivant sur le sol guinéen quelque soit leur état. Qu’elles soient handicapées, ou personnes normales. L’intérêt le plus important est que chaque personne va avoir un identifiant central auquel sera rattachés les autres identifiants. Je veux parler de la carte d’identité, de passeport, des cartes sanitaires, de numéro de compte de numéro de téléphone. C’est un peu l’intérêt. C’est ce  qui va aussi renforcer la sécurité sur l’ensemble du territoire national mais surtout faciliter l’accès des couches les plus vulnérables aux services sociaux de base partout où ils se trouvent sur toute l’étendue du territoire national et renforcer la capacité de planification en matière de développement parce que un développement ne peut être sensible et concret sur le terrain lorsqu’il est fait sur la base des chiffres réels des populations qui intègrent la construction des écoles, la construction des centres de santé , la construction des routes et la construction de l’adduction d’eau. » 

Lanciné keita Faranah

+224 628 464 659

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook