Faranah : les fidèles chrétiens couronnent leur carême dans une joie festive

Print Friendly, PDF & Email

La communauté chrétienne de Faranah à l’instar de ses coreligionnaires de la Guinée et du monde a célébré la fête du pâques ce dimanche, 4 avril 2021. A Faranah, c’est l’église saint François Xavier  qui a servi de cadre aux fidèles chrétiens pour la célébration de cette fête. 

Pour cette année 2021, les chrétiens de se réjouissent de la célébration après une année d’absence à cause la Covid-19. Père Joseph Diallo, curé de la paroisse saint François Xavier Faranah, a évoqué l’importance de cette fête avant de souligner les avantages du carême.

« L’importance de cette fête, c’est ravivée notre foie, notre foie soit fortifiée, la foi à la résurrection parce que si Dieu a ressuscité son fils qui est mort, ça veux dire que nous aussi il nous ressuscitera après notre mort et si nous restons fidèles et croire en lui il nous accordera la vie éternelle. Le carême pour un fidèle c’est un temps de pénitence, un temps de réconciliation, un temps de prière, un temps de jeûne, un temps de partage, un temps où nous venons vers Dieu pour obtenir le pardon de nos péchés. Donc c’est l’occasion que l’église nous offre pour pouvoir faire pénitence, nous réconcilier avec Dieu et entre nous. Aujourd’hui c’est la joie parce que l’année dernière nous n’avons pas pu nous retrouver, les lieux de culte était fermé, je me rappelle j’étais seul à prier avec mes communion qui étaient confinés en famille. Donc la joie c’est d’abord cette retrouvailles, la joie c’est de terminer ce 40 jours de jeûne dans la paix et dans la joie et aussi avoir la chance de célébrer parce que avec cette pandémie qui continue à sévir, on a beaucoup de pays où les gens sont confinés et nous nous avons la chance les lieux de culte restent ouverts. Les mesures ont été prises, on a sensibilisé sur le port des bavettes, le lavage des mains cela était toujours à l’ordre du jour pour rappeler ces mesures barrières à nos fidèles en général elles sont appliquées. J’appelle à les fidèles chrétiens de vivre cette fête, parce que vivre la résurrection, pour nous c’est de sortir de nos somnolences, sortir de l’obscurité, vivre vivant comme Chris est vivant. J’invite tout les guinéens à la réconciliation, nous aimé et mettre au dessus de tout l’intérêt de la Guinée », a-t-il lancé le prêtre.

André Tamba Fansinadouno, fidèle chrétiens de la paroisse saint François Xavier Faranah, donne  ses sentiments : « Aujourd’hui est un jour important pour nous les chrétiens catholiques parce que après 40 jours de jeûne, d’aumône, de partage, aujourd’hui, notre Messi qui est Jésus Chris a ressuscité entre les morts et nous manifestons ce saint esprit. Nous sommes animés de cet esprit saint qui nous motivent de partager ses messages partout », dit-il. 

Pour sa part, Christine Josée Koivogui, fidèle Chrétienne nous a confié : « Hier, j’ai reçu le baptême qui est un sacrimoine de l’église. Aujourd’hui, c’est une grande joie pour moi, je rends gloire à Dieu, je remercie de sa grâce de pouvoir me garder jusqu’ aujourd’hui. Je suis très joyeuse et je remercie le tout puissant. Avec la fête de la résurrection ça me va droit au cœur », dit-elle. 

Lanciné Keita

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.