Faranah : l’ONG “Génération Faranah-ko’’ fait un don de forage à la commune urbaine

Print Friendly, PDF & Email

Participer au développement socioéconomique et culturel de sa préfecture, telle est l’ambition que l’ONG ‘’Génération Faranah-ko’’ nourrit pour sa préfecture.

C’est dans cet ordre d’idée qu’après l’organisation de la lecture du saint Coran à la mosquée centrale de Faranah, cette ONG a procédé ce le dimanche 2 août dernier, à la pose de la première pierre d’un forage au marché central de la commune urbaine.

Membres de ladite structure, autorités administratives, religieuses et politiques de la place ont honoré leur présence à cette cérémonie de pose de la première pierre. Sur l’objectif de ce don, honorable Bandjou Oularé, président de ladite l’ONG a martelé :

« Suite à un constat, depuis la première république, le marché central de Faranah ne possédait aucune source d’approvisionnement en eau potable. De nos jours, ce marché compte 2071 personnes constituées de commerçants, de marchands ambulants, taxis moto et autres. Cette entité intégrante de la population a du mal à s’approvisionner en eau et qui, pour satisfaire ses besoins hygiéniques, se déplace à plus de 200 mètres dans les familles environnantes. C’est pourquoi la Génération Faranah-ko a décidé de réaliser une infrastructure sociale de base au marché central de Faranah pour résoudre la pénurie d’eau des citoyens et particulièrement les femmes. »

S’exprimant au nom de ces citoyens, le maire de la commune urbaine, Oumar Camara s’est réjoui de l’implantation de ce forage, avant de remercier les initiateurs :

« C’est pour moi un sentiment de joie. Cette génération vient de poser un acte très salutaire dans la mesure où la construction d’un forage au marché central vient de résoudre un problème criard qui est le problème d’eau. Par jour, il y’a plus de 2500 personnes qui gravitent autour de ce marché et il n’y a pas d’eau potable pour faire face aux besoins, c’est un réel problème. Mais si cette la Génération Faranah-ko a pensé de résoudre ce problème-là, pour nous, c’est une joie immense et on ne peut que la remercier. »

Pour sa part, Mohamed Ismaël Traoré, gouverneur de la région administrative de Faranah a, au nom des autorités administratives, a lancé un appel aux administrateurs de grand marché de Faranah en ces termes :

« Il faut entretenir l’installation que cette ONG va faire. C’est-à-dire trouver un groupe qui va gérer pour permettre à ce forage de prendre assez de temps avant que ça ne tombe en panne. On a peur que les gens mal intentionnés viennent pour essayer de mettre le travail que l’ONG a fait dans une situation un peu difficile. Il faudra bien entretenir pour que chacun puisse bénéficier. »

A présent, les regards restent rivés sur les travaux et la gestion de ce forage.

Lanciné Keita correspondant à Faranah
Tel : 628 464 659

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.