Faranah : SOS pour un albinos atteint d’une tumeur saignante

Print Friendly, PDF & Email

Marié et père de 3 enfants, un albinos  âgé de 32 ans souffre d’une tumeur saignante depuis plus d’un an à Faranah. Malgré d’énormes efforts fournis par sa famille, son état est toujours préoccupant. Sur les causes de cette maladie, la victime explique :

« c’est un bouton qui est apparu sur mon front avec une léger  pus à l’intérieur. On l’a percé et je mettais souvent l’amoxiline avant de  coller la plaie. Je l’ai longtemps traité comme ça, mais finalement la plaie s’est aggravée. »

À l’hôpital régional de Faranah, le chef du service, Solo Condé, a laissé entendre ceci : « lui, on ne peut pas le prendre en charge ici. On va quand même l’aider s’il peut faire les soins préliminaires ici, les soins d’urgence avant la référence pour qu’on puisse l’évacuer ».

Ayant été informés, Arafan Ousmane Touré, président de l’Association des albinos à Faranah a pris des dispositions. Tous les membres de l’association des albinos à Faranah se sont mobilisés pour le conduire à l’hôpital régional de Faranah.  Interrogé sur ce sujet, Arafan Ousmane Touré, président des albinos de Faranah, a dit ceci : « depuis qu’on a envoyé le malade, le Directeur communal de la Jeunesse de Faranah nous a beaucoup aidés. On l’a envoyé à l’hôpital régional de Faranah, ils ont fait des soins mais qu’ils ne peuvent pas traiter ça ici sauf à Conakry. Mais nous n’avons pas de moyens qu’il faut, nous sommes inquiets vraiment. »

Sans aucun autre moyen pour assurer sa prise en charge, Fode Aboubacar Kouyaté, Fondateur de l’association des albinos à Faranah, a  lancé un SOS aux personnes de bonne volonté. « Je demande à l’Etat de venir en aide à  ce jeune albinos. On lance aussi un appel aux institutions nationales et internationales, aux personnes de bonne volonté pour qu’on sauve ce jeune albinos », a-t-il lancé. 

Lanciné Keita, correspondant à Faranah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.