Connect with us

Faits divers

Faranah : un corps sans vie retrouvé à Beindou

Published

on

Panique et consternation, voici ce qu’on pouvait lire sur les visages des citoyens de la sous-préfecture de Beindou, dans la soirée du dimanche 29 septembre dernier, suite à la découverte macabre du corps sans vie d’un garçon de cinq (5) ans.

Joint au téléphone par notre correspondant régional à Faranah, Douty Oularé, l’un des vice-maires de la commune rurale de Beindou a précisé : « C’est dans la soirée du dimanche vers 17 heures que j’ai reçu un coup de téléphone quand j’étais dans mon champ, m’informant qu’un corps flotte sur l’eau de la rivière qui se trouve à quelques  mètres de Beindou centre sur la route du district de Serèkörö. Le maire n’étant pas sur place et qui était en déplacement pour Faranah, quand je suis venu, j’ai alerté la le président de district, Yanko Oularé et la société civile. Ensemble, nous nous sommes rendus sur les lieux et j’ai alerté la gendarmerie. C’est le lundi matin que la gendarmerie est venue en compagnie d’un médecin légiste et de la croix rouge. La victime  portait une chemise blanche et un pantalon multicolore. Après les observations du médecin légiste, les autorités ont ordonné l’inhumation de la victime qui était en état de décomposition et ne portait aucune trace. »

Informé de la situation, le maire de la commune rurale de Beindou Kamory Oularé s’est immédiatement rendu sur les lieux et s’est exprimé en ces termes : « Ce corps n’est pas d’ici. C’est l’eau qui l’a drainé vers la sous-préfecture de Beindou. On ne sait d’où vient ce corps. Nous informons les populations des autres villages, tous ceux qui savent que son garçon de cinq ans a disparu de la maison et qu’il y a de cela cinq jours, que nous avons retrouvés à Beindou le corps sans vie d’un garçon de cinq ans… »

Lanciné keita, depuis Faranah Faranah

+224 628 464 659                                            

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités