Connect with us

Societé

Faranah : un enseignant à la retraite se donne la mort par pendaison à Kissi Ballaya

Published

on

Une mort par pendaison d’un enseignant à la retraite alimente les débats dans le monde Kouranko de Kissi Ballaya.

Les habitants du district de Kissi Ballaya dans la sous-préfecture de Banian, localité située à 109 kilomètres de Faranah-centre, se sont réveillés mardi, 11 février dans la tristesse et la désolation.

Joint au téléphone, le correspondant de la radio rurale de Faranah, Moussa Mansaré a indiqué que ‘’la victime Kindi Daouda Touré, âgé de 76 ans était enseignant à la retraite. Il est marié et père de trois enfants. Dans la nuit du lundi 10 février 2020, contrairement aux jours passés, Kindi Daouda Touré n’a pas pris de temps avec ses compagnons. Il serait très tôt rentré pour disons se reposer. C’est au cours de cette nuit qu’il s’est pendu à l’aide d’une corde avant de trouver la mort. Ainsi, c’est dans les environs de huit heures que ses enfants sont venus toquer la porte pour le réveiller. À l’impossible, les enfants ont défoncé la porte et l’ont trouvé pendu sur le toit. C’est ainsi que les autorités locales ont été informées qui, à leur tour ont alerté la croix rouge et la gendarmerie. Après le constat, le corps a été remis aux parents pour son enterrement. Kindi Daouda Touré a laissé un écrit auprès de lui avant de se pendre mais la gendarmerie et la croix rouge n’ont pas accepté de livrer le contenu du papier ».

La victime Kindi Daouda Touré a regagné sa dernière demeure le même jour au cimetière de Kissi Ballaya.

Lanciné Keita Faranah, correspondant à Faranah

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités