Faranah : un incendie d’origine inconnue ravage l’école primaire de Sanankoro

Print Friendly, PDF & Email

Située à 125 kilomètres de du centre ville de Faranah, Kobikoro est l’une des sous-préfectures de la Guinée où le manque d’infrastructures de base est de mise. C’est le cas du secteur Sanankoro, situé à  huit (8) kilomètres de kobiköro centre.

Dans  cette localité, les habitants ont construit une école de deux salles de classes avec une toiture faite en paille pour permettre à leurs enfants d’aller à l’école. Le dimanche dernier, un feu d’origine inconnue a ravagé ce temple d’apprentissage.

Joint au téléphone, notre correspondant basé à kobikoro, Moussa Mansaré precise : « Cet incendie s’est produit dimanche dernier, au secteur Sanankoro aussi appelé Marseille. Cette école qui a été ravagée par le feu a été  construite en 2016 par la communauté. A ce jour, elle a un effectif de  73 élèves dont 30 filles. Cet établissement n’a qu’un seul enseignant recruté et payé par la communauté. Pendant que tout le monde vaguait à ses affaires, on a vu la fumée sur le toit de l’école. Le feu n’a pu être maîtrisé.  Ainsi, ces deux classes et leurs contenus sont partis en fumée. »

A quelques jours de la fin des petits congés,  les citoyens de Sanankoro ne savent plus à quel Saint se vouer. Si aucune disposition rapide et concrète n’est prise, les élèves de  cette localité risquent de perdre le reste de l’année scolaire 2020-2021.

Lanciné Keita, depuis Faranah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.