Connect with us

Faits divers

Faranah : une case et son contenu partis en fumée dans un incendie

Published

on

Les séquelles de la saison sèche se présentent à Faranah et les incendies se font entendre. Depuis deux (2) ans, ce phénomène désastreux devient de plus en plus fréquent dans la capitale de Sankaran.

Dans la nuit du mardi à mercredi 29 octobre 2019, une case et son contenu sont partis en fumée dans la famille Fofanah, au quartier Abattoir 1, dans la commune urbaine.
Cet incendie d’origine inconnue n’a pas causé de perte en vie humaine mais tout le contenu de cette case a été calciné.

Sur les circonstances du déroulement de ce phénomène drastique, Mme Mama Sackö institutrice à l’école primaire Eduardo Chivambo Mondlane nous explique : « Hier nuit, nous étions assises ici à 23 heures 2 minutes. Mon enfant était couché dans la case, on n’est resté à causer, on n’a vu le feu derrière la case, c’est ma coépouse qui nous a alerté. J’ai dit que c’est peut-être les voisins (guèrzé) qui sont en train de brûler les ordures.Mais on n’est resté toujours assise en train de causer, on n’a vu que l’intensité du feu s’augmentait. C’est ainsi qu’on n’est parti voir, c’est mon enfant du nommé Sambouya qui était couché dans la case. On n’a crié, j’ai dit sambouya, sambouya lève toi le feu a pris la case. Maintenant, les voisins (guèrzé) sont venus nous aider, tous les voisins sont sortis un peu partout, ils nous ont aidés maintenant à éteindre le feu. L’enfant est sorti indemne. Les objets qui sont à la maison sont brûlés, rien n’est sortie », explique t-elle.

Poursuivant son intervention, Madame Mama Sackö a lancé un appel : « Je vais dire à tous les citoyens que le problème de case là, ce n’est pas bon à l’heure là parce que si tu n’es pas d’accord avec quelqu’un, il peut venir mettre le feu dans ta case. Donc, tout le monde n’a qu’à se préparer pour diminuer le problème de case. Hier, si on était couché et qu’on dormait comme Sambouya, cet élève âgé de 14 ans, c’est le pire qui allait se produire. »

Lanciné keita, depuis Faranah

+224 628 464 659

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités