Faranah : une fille de 13 ans victime de viol collectif

Print Friendly, PDF & Email

Des actes ignobles refont surface à Faranah. Vol, viol et la criminalité s’imposent sur le sol de la capitale de Sankaran (Faranah). Pourtant toutes les facettes de service de sécurité sont presque présentes sur place.

Dans la nuit du lundi 12 juillet 2021, une fille de 13 ans a été victime de viol collectif au quartier Mosquée, dans la commune urbaine de Faranah. Sur les circonstances de ce viol, la victime rencontrée à l’hôpital régional de Faranah nous explique :

« Dans la nuit, j’étais de retour d’une commission. Lorsque je partais pour me coucher, trois jeunes m’ont intercepté à proximité d’une cour inhabitée. Celui qui était devant moi m’a bloqué le passage. Je lui ai dit de me céder le passage mais  il a refusé. Il a pris ma bouche, le deuxième s’est saisi de mes bras et le troisième est tombé sur moi et a abusé de moi… »


Après l’expertise médicale, le résultat confirme le cas de viol. Actuellement, les trois présumés violeurs sont mis aux arrêts et se trouvent sous les griffes de la gendarmerie.

Lanciné Keita, depuis  Faranah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.