Faranah : une pluie diluvienne arrache la vie à un enfant et fait des dégâts matériels importants

Print Friendly, PDF & Email

Les effets de la saison des pluies endeuillent des familles à Faranah. Au-delà de l’effondrement des maisons et cases, la chute des gros arbres, c’est des vies humaines qui sont souvent emportées. C’est le cas de la pluie du mercredi, 1erjuillet 2020 dont ses effets ont emporté un enfant, avant de lui ôter la vie.

Sur les circonstances de ce drame le jeune frère du papa de la victime, Sory Keita nous explique :

‘’ L’enfant s’appelle Karifa Keita, il est âgé de trois ans et demi. Quand sa maman a fini de préparer le riz le soir, elle a donné un plat de riz à la grande sœur de la victime pour envoyer à sa belle mère. La victime Karifa Keita a pleuré pour qu’il aille avec les autres enfants. Finalement, il est parti avec eux. Sur les lieux, ils ont trouvé leur grand-mère en train de prier. Au retour, les autres enfants ont pu traverser le fossé où une forte eau coulait. C’est ce courant d’eau qui l’a emporté. De mercredi 20 heures au jeudi à 7 heures du matin, les jeunes étaient à la rivière à la recherche de la victime. C’est à 7 heures passé que son corps a été retrouvé.’’

Pour sa part , le président du quartier marché 2 Djanko sayon Oularé a remercié la jeunesse et tous ceux qui ont contribué à la recherche de ce enfant :

‘’On rend grâce à Dieu et on remercie les jeunes du quartier marché 2. Depuis qu’ils ont appris que cet enfant est emporté par le courant d’eau, ils ont rapidement commencé la recherche et grâce aux multiples efforts qu’ils ont fournis, ils ont pu trouver le corps de la victime ce matin. Nous leur saluons de l’acte salutaire qu’ils viennent de faire.’’

La mort de cet enfant vient allonger la liste des pertes enregistrées à Faranah par les pluies diluviennes.

Lanciné Keita, depuis Faranah
+224 628 464 659

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.