Faya, fictif depuis 25 ans : une si embarrassante affaire pour l’opposant guinéen

Print Friendly, PDF & Email

A quatre mois de la présidentielle d’octobre prochain, le dossier des fictifs rattrape l’opposant Faya Lansana Millimouno, leader du Bloc libéral (Bl). A un mauvais moment. Celui qui dit rentrer en Guinée depuis 2010 après sa formation au Canada et un job de consultant à la Banque mondiale à Washington est dans un sale drap. ‘’Faya Lansana Millimono’’ se trouve bien sur la liste des fictifs de la Fonction publique guinéenne au compte de l’ISSEG. Et depuis 25 ans, le nommé Faya Lansana Millimono percevait son salaire. S’agit-il du même ? Seul le juge le dira.

A en croire le concerné qui s’est confié à Mediaguinee, depuis 1995, son salaire est coupé et que depuis 25 ans son salaire atterrissait dans d’autres poches. Mais questions : avait-il saisi officiellement l’administration pour dénoncer cette magouille faite à son insu ? Si oui, où est la copie ? A son retour au pays en 2010, Faya a-t-il mené les démarches pour arrêter cette hémorragie financière ? Pourquoi ne l’a-t-il jusqu’ici dénoncé depuis une décennie ? Pourquoi avoir attendu que les fictifs soient décelés pour sortir du bois ? Que cache-t-il au juste ? Baniré Diallo et un certain Kourouma qu’il dit avoir approchés étaient-ils les interlocuteurs appropriés pour gérer une telle situation ? Voilà des questions auxquelles M. Millimouno doit répondre pour éclairer la lanterne de l’opinion.

Ailleurs, Faya mettrait déjà en veilleuse la politique pour gérer cette embarrassante affaire.

Focus

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.