Faya Millimouno : « le médiateur dit ne pas comprendre l’organisation de manifestations à chaque fois qu’une mission est annoncée en Guinée »

En mission en Guinee, le médiateur de la communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) rencontre ce mercredi 24 août, des leaders de la classe politique guinéenne.
Au sortir d’une rencontre avec Thomas Boni Yayi, le président du Bloc Libéral (BL) a indiqué que l’émissaire de la CEDEAO a fait part de ses préoccupations concernant sa mission en Guinée.

Selon Faya Millimouno, Thomas Boni Yayi et son équipe ont dit ne pas comprendre l’organisation de manifestations à chaque fois qu’une mission de la CEDEAO est annoncée en Guinée.
« D’autres préoccupations que le médiateur surtout a exprimé, c’est du moment que tous les acteurs ont accepté qu’il y ait une médiation de la CEDEAO, et du moment que cette médiation est disposée à travailler avec nous, nuit et jour, ils ne comprennent pas pourquoi à chaque fois qu’on annonce ici l’arrivée du médiateur, il y a un calendrier de manifestation qui fait perdre de vie. Ça, c’est quand même une préoccupation qu’ils ont exprimé. Où nous voulons le dialogue ou nous allons à la manifestation mais, on ne peut pas faire les deux à la fois », a déclaré Faya Millimouno.

Par ailleurs, le président du BL a rappelé que son parti et sa coalition (CPR) n’ont pas renoncé à leur droit de manifester mais, souligne t-il : « Pour cette période transitoire, nous avons décidé de nous impliquer, apporter le meilleur de nous-mêmes pour que nous ne revenions plus à une période transitoire dans le pays ».

L’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (ANAD), dirigée par Cellou Dalein Diallo, le RPG arc-en-ciel, ancien parti au pouvoir, le FNDC politique n’ont pas pris part à ladite rencontre.

Sadjo Bah
625016669

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.