Faya Millimouno sur la libération de Grenade et Madic 100 frontière : « nous saluons l’acte du chef de l’État »

Print Friendly, PDF & Email

Dans un décret lu vendredi à la télévision nationale, le président de la république a gracié les prisonniers Boubacar Diallo alias « Grenade » et Mamady Condé plus connu sous le nom de Madick 100 frontières.

La grâce présidentielle accordée aux deux prisonniers suscite déjà de nombreux commentaires.

Sur sa page Facebook, le président du Bloc Libéral (BL) a indiqué que « dans le contexte actuel, la grâce présidentielle est une bonne nouvelle »

Faya Millimouno appelle le président de la république à multiplier les gestes d’apaisement.

« Dans le contexte actuel, la grâce présidentielle est une bonne nouvelle. Nous saluons l’acte du chef de l’Etat. Cependant, nous encourageons l’exécutif à multiplier les gestes d’apaisement. Ça y va dans l’intérêt de la nation » a écrit Faya Millimouno sur sa page Facebook.

Cette semaine, la cour d’appel de Conakry a confirmé la condamnation en première instance de Boubacar Diallo dit Grenade à 10 ans de réclusion criminelle dont 5 ans de sûreté.

Par contre, la peine de 5 ans d’emprisonnement ferme de Madic 100 frontière a été réduite à 1 an de prison en appel.

Dans une lettre rendue publique hier jeudi, Grenade avait demandé pardon au président Alpha Condé.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.