Faya pour une décision de la Ceni : ‘’à défaut d’avoir un casier judiciaire vierge, que la personne ne tombe pas dans des critères d’inéligibilité’’

Print Friendly, PDF & Email

L’opposant Faya Lansana Millimouno du Bloc libéral (BL) a salué mardi la décision de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) d’invalider toute candidature aux élections locales ayant un cassier judiciaire.

Selon Dr Faya, interrogé par Mediaguinee : « c’est la loi qui dit qu’aucun candidat ne devrait avoir un casier judiciaire, quand il s’agit d’élire quelqu’un à une fonction aussi importante comme conseiller d’une commune, député à l’assemblée nationale ou président de la république, la loi veut que son casier judicaire soit vierge. A défaut d’être vierge, que la personne ne tombe pas dans des critères d’inéligibilité. Parce qu’il y a certaines condamnations qui ne rendent pas inéligible la personne. Donc, si la personne n’est pas sur le coup d’inéligibilité pour une condamnation, on devait permettre à toute personne, qui en tout cas satisfait aux critères d’être candidat“.

Parlant du cas du président Alpha Condé qui avait déjà été condamné, le président du BL a expliqué : ” le président de la république a été condamné, c’est vrai. Mais, il y a des condamnations qui sont pardonnées et il y a des condamnations qui, au regard de la loi, parce que la procédure n’a pas été correcte.  Par exemple, le cas d’une condamnation sous la 1ère république par contumace, la procédure, il était clair, elle n’était pas tout à fait régulière. En pareille circonstance, la personne peut être complètement lavée d’un point de vue juridique“.

“Même si tout le monde sait qu’il a été condamné, la procédure peut avoir été suivie pour que cette condamnation soit annulée ou cassée. Dans ce cas de figure, la personne ne tombe pas dans l’inégibilité parce que la condamnation dont  la personne a été victime n’était pas légale .Parce que de toutes les façons, la loi est plutôt claire là-dessus, on n’a pas demandé le casier judiciaire pour rien, c’est pour s’assurer qu’on n’a pas sur des conseils communaux des délinquants“, soutient Dr Faya.

Elisa Camara     

+224 654 95 73 22

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.