Connect with us

Communiqués

Felabration : le festival qui célèbre Fela Kuti, icone de la musique nigériane

Published

on

Chaque année, en octobre a lieu au Nigéria un festival riche en sonorités. Il célèbre l’une des figures marquantes de la musique nigériane, Fela Kuti. Le Festival Felabration a été créé en 1998 en l’honneur de l’inventeur de l’afrobeat, par son fils, Yeni Kuti.

On y écoute une pléthore de sonorités à commencer par l’afrobeat, mais aussi du R&B, du reggae, de l’afropop et du dancehall.

Zoom sur l’Afrobeat

Situé entre le jazz, le funk et les sonorités traditionnelles, agrémenté de chant, l’afrobeat est un style musical particulier né dans les années 1970 au Nigéria. C’est par ce rythme endiablé, fait de jazz et de percussions africaines mais surtout politiquement engagé que l’artiste Fela Kuti, son inventeur a marqué les esprits.

De par ses textes politisés, parfois à outrance au service des droits de ses compatriotes, surtout les plus pauvres, Fela a très vite pu se créer de la sympathie surtout au sein de la classe ouvrière et a su mobiliser autour de sa musique

« It’s Highlife Time » composé à Londres, « Ye Ye De Smell » avec Ginger Baker, « Lady » qui relatait ses problèmes avec ses femmes, ou encore « No Agreement » avec Tony Allen, sont quelques titres célèbres d’Afrobeat que l’on retiendra du chanteur nigérian.

De nombreux groupes à l’instar de Ka-La-Ka et Ghetto Blaster se sont inspirés de l’afrobeat pour leurs albums. Le mythique batteur de Fela a également réalisé un album afrobeat en solo.

Même si l’immense œuvre de Fela Kuti n’est pas parti avec lui, ses fils Femi et Seun continuent de perpétuer la tradition Afrobeat désormais devenu un phénomène mondial qui continuent sur les podiums du Felabration, l’un des événements musicaux les plus importants de tout le continent.

Qui est Fela Kuti ?

Il faut dire que Fela Kuti est un instrumentiste hors pair qui a été initié aux idées de Malcolm X et à la défense des droits des Africains. C’est ainsi qu’il est devenu le porte-parole de la classe ouvrière nigériane. Très engagé et ambitieux il alla jusqu’à créer son propre parti politique, début d’une autre aventure douloureuse pour le chanteur.

Malgré les intimidations, les arrestations, les destructions et les tortures dont Fela avait fait l’objet, il n’a jamais désarmé. Ce qui a valu une notoriété à son style musical, qui est d’ailleurs désormais connu dans le monde entier et continue d’exister aujourd’hui à travers ses deux fils Femi et Seun.

Par ses prises de position, Fela se faisait aimer par beaucoup de personnes, bref, par la classe la plus pauvre du Nigeria et tous les fans de la justice. Car à l’époque il fut engagé dans ses écrits très politisés pour défendre les droits des Africains, contre le gouvernement militaire et militant pour la classe ouvrière.

C’est cette notoriété mondiale que Felebration célèbre chaque année.

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités