Femme et Média : les 49è assises de la presse francophone ouvrent le débat, à Benguérir (Maroc)

Print Friendly, PDF & Email

Les travaux des 49ème Assises de l’Union Internationale de la presse francophone (UPF) se sont ouverts lundi, 25 juillet à l’Université Mohammed VI Polytechnique de Ben Guerir (UMP6) sur le thème “Leadership féminin au sein des médias : rôle des médias le renforcement du leadership des femmes”. Les Assises de l’UPF (Union de la Presse Francophone) ont clôturé, ce mercredi 27 juillet 2022.

Ces assises regroupent 200 journalistes, éditeurs, dirigeant de médias de la presse écrite,
audiovisuelle, de la presse en ligne, des experts et expertes de l’espace public, des femmes actives de la société civile, éditorialistes, et communicant dans le but de dégager une feuille de route visant le renforcement du pouvoir des femmes et leur promotion.
Elles sont là, les femmes de renom à l’instar de Christiane Taubira, femme politique en Guyane, ancienne garde ds sceaux, la présidente de la haute autorité de la communication Audiovisuelle du Maroc, Latifa Akharbach également, Ramatoulaye Diallo N’Diaye, femme politique et femme d’affaires malienne, Pr Viviane Ondouwa Biwolé, du cameroun, Monique Curtis Diallo de la Guinée pour ne citer que celles-là.
Espace de réflexion et de partage, les 49e Assises de la presse francophone donnent la parole à des femmes influentes pour questionner la problématique fondamentale des femmes et des médias.
“Actuellement, les femmes “cheffes” au top management dans les médias se comptent au bout des doigts. Les stéréotypes, les stigmatisations et les discriminations sont, eux aussi, toujours présents”, a-t-elle regretté Meriem Oudghiri, présidente de l’UPF-Maroc, dans son mot de bienvenue.
Sous la houlette de la secrétaire générale de l’Union internationale de la presse francophone (UPF), l’Armenienne, Zara Nazarian, le lancement des travaux des 49èmes assises de l’UPF se sont déroulés sur fond de passation de service ; le bureau international de l’UPF ayant procédé à l’élection d’une nouvelle présidente la veille.

Dans son allocution, le président international sortant de l’UPF, Madiambal Diagne a indiqué que le thème de ce forum tombe à point nommé. C’est donc comme un signe de destin que nos Assises-2022 s’ouvrent sur thème de leadership féminin parce que nous passons la main à une femme à la tête de notre organisation, a-t-il dit.

Anne-Cécile Robert, directrice des relations internationales du journal ‘’ le Monde diplomatique ‘’ a été élu présidente internationale de l’UPF. Un choix fait par les membres du Comité international (ndlr : constitué des présidents de sections des pays membres) à l’issue des élections lors de l’assemblée générale, dimanche 22 juillet à Benguerir.

L’UPF s’associe dans cette 49e édition au groupe OCP https://www.ocpgroup.ma/fr qui a inscrit dans sa stratégie de développement la promotion du leadership des femmes, aussi bien au niveau interne et externe par un soutien à de nombreuses initiatives marquantes en Afrique dont la Guinée. L’UPF renoue avec les assises après d’interruption de deux années dues à la pandémie de la covid-19. Le partenariat avec l’office chérifien des Phosphates (OCP),a permis à l’Union internationale de la presse francophone de rayonner pour promouvoir l’essor d’un journalisme libre a déclaré le président sortant Madiambal Diagne.

La République de Guinée se démarque à la réunion de Benguerir, avec une délégation de trois membres. Notamment : La Guinéenne Monique Curtis, Présidente de l’Alliance Femme et Média, également vice- présidente de l’UPF Guinée, a eu l’honneur d’animer aux cotés de Mme Nafissatou Idé Sadou (FADNIGER), Mme Nargis Rerhaye (HACA MAROC), et Mme Axelle Kaulanjan (Progrès Social Maroc), le panel sur le thème ‘’Quel espace d’expression pour les femmes au pouvoir dans les médias.

De retour dans leur pays respectif, ces dames ont la mission de continuer la mission en ouvrant le débat sur le rôle des médias dans le renforcement du leadership des femmes.

Djéky Diallo, depuis Benguérir

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.