Ferme pulvérisée à Siguirini : le propriétaire se dit très déçu du maire de la commune rurale

Print Friendly, PDF & Email

Situé à 150 km du centre-ville de Siguiri, le chef-lieu de la sous-préfecture de Siguirini a connu la semaine dernière une situation inédite et qui a choqué toute la population de Baraka. Il s’agit de la découverte de plus de 950 poulets retrouvés morts dans la ferme à poulet appartenant à Aly Savané. Après ces événements douloureux, le propriétaire accuse le maire de la commune rurale, Sékou Keita, d’avoir gardé un silence de cimetière en tant que premier responsable de la commune rurale.

« Depuis que j’ai eu ce malheur, le nouveau sous-préfet, Sinè Traoré, s’est battu corps et âme pour mettre en place une équipe d’enquête mais le maire de la commune de Siguirini n’a effectué aucun déplacement. A part ça, il n’a rien fait maintenant. Cela m’a vraiment dépassé. Et pourtant, cette ferme est mise en place pour soulager les populations, mais Sékou Keita a préféré garder le silence, sans me demander, sans aucune manifestation de solidarité. Il est venu voir mes poulets tous morts mais il n’a rien fait, même un simple mot d’encouragement », a expliqué Aly Savané.

Selon nos informations, Aly Savané, propriétaire de la ferme, aurait été financé par le Fonds du développement économique local (FODEL) à hauteur, dit-on, de 150 millions de francs guinéens. Un investissement qui, malheureusement, vient de tomber à l’eau.

Après cette perte, une mission conjointe du FODEL s’est rendue à Siguirini pour s’enquérir de la  réalité.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.