Fermeture des frontières : ‘’je puis vous rassurer que leur réouverture ne prendra plus du temps’’ (Madifing Diané)

Print Friendly, PDF & Email

Plus de 3 mois depuis la fermeture des frontières entre la Guinée et ses voisins (Sénégal, Guinée-Bissau et Sierra Leone) pour des raisons de ‘’menaces’’, selon les autorités du pays, leur réouverture tant attendue par les citoyens du pays en général et ceux de la région administrative de Labé semble être imminente.

En tout cas lors de sa dernière sortie médiatique, le premier magistrat de la région administrative de Labé, a laissé entendre que suite au calme qui règne présentement dans cette partie du pays, la réouverture ne prendra plus du temps.

« La situation des travailleurs de cette région, surtout durant l’année écoulée a été lourdement impactée et les travailleurs continuent encore à souffrir. Par exemple, la fermeture de nos frontières est venue renforcer cette souffrance. La fermeture de nos frontières n’a pas été imposée parce qu’il fallait le faire, c’était une nécessité obligatoire pour la protection de la population de cette région, pour la protection des populations guinéennes. C’est ce qui amené les autorités à fermer la frontière », explique Elhadj Madifing Diané, gouverneur de Labé.

Poursuivant, il a rassuré en ces termes : « Je puis vous rassurer que la réouverture des frontières ne prendra plus du temps parce qu’aujourd’hui, on se réjouit très sincèrement de constater qu’il y a de l’accalmie qui, progressivement s’installe dans la région. Ce que je peux vous dire, c’est que j’ai été très satisfait de ce calme qui règne dans la région. Mais les choses n’ont pas été faciles »,.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.