Festival de théâtre de Dubréka: le rôle de l’APIP dans l’entrepreunariat culturel au centre d’une conférence

L’agence de promotion des investissements privé APIP a animé ce samedi 22 décembre une conférence sur le rôle qu’elle doit jouer dans la promotion de l’entrepreunariat culturel. Cette conférence s’est tenue dans la salle polyvalente de l’institut supérieur des arts de Guinée ou se tient la première édition du festival de théâtre de Dubréka.

Pour la directrice générale par intérim, il est essentiel pour son agence de participer à ce festival pour expliquer aux jeunes qu’il est facile de créer une entreprise.

«Pour nous au niveau de l’agence de promotion des investissements privés, il était essentiel de venir expliquer aux jeunes qu’il est plus facile de créer son entreprise, c’est très rapide et c’est à moindre coût, et qu’il faut avoir des activités économiques pour pouvoir développer son secteur, sortir de l’associatif, des activités à but non lucratif, aller vers des activités qui peuvent générer des ressources financières. Donc C’est très important pour nous d’avoir des troupes artistiques dans le cadre de nos activités pour qu’on puisse les emmener avec nous à l’étranger. Donc ce sont des opportunités qui sont très importantes pour l’économie du pays», a expliqué madame Hann Djénaba Keïta.

Le ministre chargé des investissements et du partenariat public-privé qui était aussi présent à cette conférence, a appelé à la valorisation qui selon lui est un vecteur de croissance économique pour un pays.

«L’industrie culturelle est très importante, parce qu’elle a une grande capacité de création d’emploi pour grand nombre de personnes, ça permet aussi de faire connaître la Guinée. Donc ça un double avantage. Je pense qu’il est nécessaire d’appuyer tous les acteurs culturels, que ça soit dans les arts plastiques, dans le cinéma ou la danse, donc l’industrie culturelle est un vecteur de croissance économique », a dit Gabriel Curtis tout en saluant les initiateurs du festival de cinéma de Dubreka.

« Ce festival doit être apprécié, c’est très important que des Guinéens se lèvent pour valoriser notre culture. Je crois qu’il est important qu’il y ait le plus grand nombre d’espaces comme celui-ci pour pouvoir valoriser la culture guinéenne », a-t-il ajouté.

Au cours de cette conférence, les cadre de l’APIP ont expliqué comment fonctionne cette agence et ont invité les jeunes à présenter des projets pour bénéficier des accompagnements techniques mais aussi des orientations pour obtenir des financements.

Thierno Sadou Diallo, envoyé spécial à Dubréka

 

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire