Fête d’indépendance à Kankan : Bantama cadre Makanéra

Print Friendly, PDF & Email

Le ministre des Sports, de la culture et du patrimoine historique Sanoussy Bantama Sow a démenti lundi l’ancien ministre de la Communication Alhousseyni Makanéra Kaké qui a confié plus tôt à Mediaguinée que la fête de l’indépendance nationale à Kankan a coûté 10 milliards de francs guinéens.

« Ceux qui disent qu’il y a eu des milliards dilapidés, moi je ne suis pas membre de la commission d’organisation, donc, je ne peux pas répondre à ça. Moi, j’étais le président de la commission d’organisation de la fête à Mamou. A Kankan, c’est parce que la tradition dit que ce sont les fils ressortissants de chaque région qui dirigent l’organisation de la fête. A Boké, ce sont les fils ressortissants dont Mamadou Sylla et Alhousseiny Makanéra Kaké même qui étaient de la commission d’organisation de la fête », dit-il.

Selon Sanoussy Bantama Sow, ceux qui pensent que cette fête a été la campagne d’un parti politique ont peur pour les élections à venir.

« Moi, je ne suis pas surpris de la mobilisation parce que, je sais que la Haute Guinée a été toujours pour Alpha Condé. Je pense que ce sont les détracteurs, ceux qui rêvent qu’Alpha Condé est abandonné par tout le monde, ce sont eux qui sont surpris. La Haute Guinée a toujours reçu Alpha Condé avec honneur. Et surtout n’oubliez pas que le président Alpha Condé a respecté un de ses engagements parce qu’il avait promis de changer la physionomie de la Haute-Guinée et il a l’a fait, même si tout n’est pas nettement fait. Mais aujourd’hui, ceux qui ont eu l’occasion de se rendre dans les différentes préfectures avant et aujourd’hui sont conscients que le président Alpha Condé a réussi son pari », précise-t-il. Ajoutant que « la fête d’indépendance ce n’est pas la fête d’un parti politique, c’est la fête de toute la nation guinéenne. Comme on l’a dit, nous avons célébré l’an 59, c’est ce qui a fait qu’il y a eu beaucoup de diplomates. Donc, ceux qui pensent que ça été la campagne d’un parti politique, ce sont ceux ont peur des élections à venir. Ce qui reste clair, le président Alpha Condé est en train de faire tout ce qu’il a promis, donc rien ne peut empêcher la population de se mobiliser massivement pour lui apporter les soutiens », tranche le ministre Sow.

 Yaya Dramé

628380576

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.