Fête du Travail : Ahmadou Diallo de la CNTG attire l’attention du ministre sur les conditions de vie des travailleurs

Print Friendly, PDF & Email

Cette année, la Guinée a célébré en différé, hier samedi 14, la journée internationale du Travail, sous le thème: »l’Unité d’Action Syndicale, facteur de consolidation des acquis pour un Mouvement Syndical Guinéen fort »

A l’entame de  son intervention, Ahmadou Diallo, secrétaire général de la CNTG [Confédération nationale des travailleurs de Guinée] que la célébration de cette journée a été décalée en raison de la fin de Ramadan. Ensuite, il a indiqué que la fête du travail 2022, est la première du genre. Cependant, il a profité de la présence du ministre pour attirer son attention sur  la situation des travailleurs et des retraités de notre pays dont certains vivent dans des conditions très précaires.

« En effet, dans plusieurs de nos sociétés et entreprises, des abus d’un autre âge sont toujours légion par la faute de certains employeurs qui foulent au pied nos lois et règlements. Face à cela, nous exigeons de la part des employeurs le respect scrupuleux de notre législation du travail. Grâce au respect des principes et des valeurs sociales impulsé par votre gouvernement, nous venons de clore une négociation bipartite qui a abouti en sous peu de temps à la signature d’un protocole d’accord sur certains points soumis par le mouvement syndical guinéen au gouvernement et aux partenaires. La fiabilité et la disponibilité dont ont fait montre les partenaires sociaux indique à suffisance qu’avec la confiance et le respect mutuel, nous pouvons aboutir à des résultats satisfaisants pour toutes les parties. Nous encourageons vivement le gouvernement à poursuivre cet élan pour consolider la paix et la justice sociale au bénéfice de tous », dira t-il.

Il a aussi indiqué  que dans la quête du bien-être, le mouvement syndical guinéen a contribué à la mise en place de deux Institutions de Protection Sociale, « dont l’opérationnalisation incombe à la fois au gouvernement et aux travailleurs eux-mêmes. En raison de leur utilité indéniable, pour les travailleurs et retraités et à l’image des autres pays, le mouvement syndical guinéen tient à la séparation stricte de ces deux institutions et pour les rendre opérationnelles. Nous vous lançons un appel pressant pour honorer notre part de contribution », a-t-il indiqué.

Christine Finda Kamano 

622716906

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.