Fêtes de fin d’année: l’Etat guinéen distribue de la viande aux indigents à travers le FDSI 

À l’occasion de la célébration du nouvel an, les autorités guinéennes de la transition ont procédé ce samedi 31 décembre, à une distribution de vivres aux indigents recensés par la Direction Générale du Fonds de Développement Social et de l’Indigence (FDSI). Ils sont au total 150 indigents venus de la mosquée sénégalaise de Kaloum à recevoir individuellement 2,5 kilogrammes de viande. Cette action est une manière pour l’Etat guinéen de permettre à cette couche vulnérable de pouvoir passer une très belle fête de fin d’année entre famille et amis, loin des rues en train de mendier. 

Au nom de la ministre de l’Action sociale, de la Protection féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables, Aïcha Nanette Conté, le Secrétaire Général dudit département, Yassy Klono Roger, a fait savoir qu’à cette phase de la refondation,  aucun Guinéen ne doit être laissé pour compte, tous les Guinéens comptent. « Le but visé c’est de permettre aux personnes indigentes, des gens qui ne peuvent pas se trouver les possibilités de venir à bout, d’avoir une ration complète et une ration normalement. C’est pour permettre à ces gens là pendant que tout le monde est en train de célébrer le nouvel an, le Colonel Mamadi Doumbouya et le Premier ministre aimeraient que les personnes indigentes là célèbrent également avec nous la rentrée du nouvel an en beauté. Cette action c’est aussi faire en sorte qu’il n’y ait pas des Guinéens qui sont en train de se réjouir du nouvel an et d’autres Guinéens qui vont être dans les rues en train de mendier… »

Poursuivant,  le directeur général du Fonds de développement social et de l’indigence, Lansana Diawara, a expliqué la raison pour laquelle cette fois-ci la distribution s’est faite de main à main et l’objectif visé derrière ce geste humanitaire de l’Etat guinéen à l’endroit des personnes vulnérables. « Nous sommes réçus ce 31 décembre 2022, pour faire la distribution de ces paquets de viande aux personnes handicapées pour leur permettre de bien passer le 31 et le 1er janvier 2023 dans la joie avec leurs familles. Donc, il faut dire que ces paquets de viandes viennent de l’Arabie saoudite. Mais, avant, cette distribution se passait dans la plus grande opacité et aujourd’hui, c’est une première fois que cela se passe comme ça. Alors, qu’on a des personnes vulnérables. Après, ici, nous allons partir dans d’autres centres des personnes là où se trouvent des personnes  vulnérables et handicapées  pour faire la même distribution. Pour finir, je profite pour dire merci beaucoup à monsieur le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya parce que celui qui nous a demandé de donner ça, aux personnes pauvres et vulnérables », explique le directeur général du Fonds de Développement Social et de l’Indigence. 

Très heureux de recevoir ce don, le vice-président de l’association des handicapés de Kaloum de la mosquée sénégalaise, Karamoko Cissé, plaide pour une meilleure alternative leur permettant d’être indépendants afin d’arrêter de tendre la main. « Au lieu qu’on nous donne tous les jours quoi à manger, qu’on nous apprenne à pêcher, qu’on nous apprenne à gagner de nous-mêmes au lieu d’attendre chaque fois leur apport. Donc, nous souhaitons beaucoup une solution définitive, une solution pérenne pour nous permettre de vivre indépendamment. Même s’ils nous viendront en aide, que ce don soit secondaire. Que nous gagnons de nous-mêmes, c’est ce que nous souhaitons… », sollicite ce responsable des indigents. 

Pour finir, le Secrétaire Général a souligné que cette action se poursuit dans d’autres sites de distribution au bénéfice des indigents.

Mamadou Yaya Barry 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.