Feue Hadja Nanfina Diallo : une des martyrs du RPG (Par Aboubacar Sakho)

Print Friendly, PDF & Email

Chers amis et chers lecteurs . C’est un devoir de mémoire pour moi de vous parler de l’une des martyrs du Rassemblement du Peuple de Guinée ( RPG ) du Pr Alpha Condé en l’occurrence feue Nanfina Diallo . Elle fut la première personne, plus exactement en 1990 à me parler du Pr Alpha Condé au cours d’une secrète réunion qu’elle avait tenue à son domicile situé au quartier Felix Moumié , l’actuel Abattoir 3 dans la préfecture de Kindia . Pour ceux qui ne connaissent pas la ville des agrumes, le quartier Abattoir 3 se trouve derrière l’hôpital préfectoral Alpha Oumar Diallo .

A cette réunion, madame Nanfina Diallo détenait deux précieux éléments : Une photo de son leader (voir ci-dessous ) et un livre de poche , de couleur verte , intitulé « Trois ans après » édité au mois de mars 1987 par l’ancêtre du RPG c’est-à-dire le Mouvement national démocratique ( MND ) , trois ans seulement après la prise du pouvoir par le comité militaire de redressement national ( CMRN ) avec à sa tête un certain Colonel Lansana Conté .

Militante des premières heures et membre du bureau politique national du RPG, madame Nanfina Diallo était de tous les combats pour l’installation et le renforcement des structures de son Parti sur toute l’étendue du territoire national.

Malheureusement, à l’occasion des décomptes provisoires à 19hOO , le 22 décembre 1993 , des premières élections présidentielles multipartites du 19 décembre 1993 ( qui indiquaient que le président Conté bénéficiait de 44,92% des voix (939.814 votes), suivi du Pr Alpha Condé , avec 26,43% (soit 552.983 votes), en troisième Ba Mamadou Bhoye avec 12,84% (soit 268.599 votes), et suivi de près par Siradou Diallo avec 11,88% (soit 248.522 votes), résultat des 37 sur 38 circonscriptions électorales avaient ente décomptées ) , que madame Nanfina Diallo recevra une balle dans le dos ( voir la photo ci-dessous ) au niveau de l’école primaire de la SIG Madina alors qu’elle suivait avec à la loupe le score de son leader bien-aimé Pr Alpha Condé .

Au vue des résultats ci-dessus, il semblait fort possible qu’il y ait un second tour entre le président Lansana Conté et Alpha CONDÉ . La commune de Ratoma, dernière circonscription non décomptée, regroupait 111.911 électeurs inscrits. Pendant son observation de la procédure de décompte local des votes, l’adjoint du maire a informé l’IFES que près de 50% des bureaux de vote de Ratoma n’étaient pas fonctionnels le jour des élections. Vous connaissez la suite car le 4 janvier 1994, la Cour Suprême de Guinée , présidée par Maitre Lamine Sidimé a avalisé la victoire du président Lantana Conte, avec 51,7% des votes. Le Pr Alpha CONDÉ acceptera « sa défaite » arguant qu’il n’est pas venue en Guinée pour Gouverner les cimetières.

Gravement blessée, le Pr Alpha CONDÉ mettra les bouchées doubles pour soigner madame Nanfina Diallo qui finira par rendre l’âme en 2002 . C’est brave dame , en compagnie d’autres illustres pionnières de la démocratie ( comme Hadja Fatou BANGOURA) qui recevra, à l’occasion des premières assises des femmes de la mouvance présidentielle et partis alliés, le prix de reconnaissance pour l’engagement féminin et la promotion de la démocratie en république de Guinée.

Oui le RPG vient de loin et le Président de la république, le Pr Alpha CONDÉ a raison d’inviter ses militants de ne pas céder à la provocation pendant la campagne présidentielle pour le compte du scrutin du 18 octobre 2020 .

A suivre dans nos prochaines publications, l’engagement politique d’autres martyrs du RPG d’Alpha Condé

Par Aboubacar SAKHO

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.