Filière ferraille : la ministre du Commerce appelle à la structuration et à la professionnalisation du secteur

Print Friendly, PDF & Email

La ministre du Commerce était ce mercredi 23 juin en concertation avec les associations des collecteurs et revendeurs de ferrailles de Guinée. L’objectif à long termes est de structurer et professionnaliser les acteurs qui évoluent dans la filière.

Dans son allocution, la ministre a souligné que la structuration et la professionnalisation du secteur permettra de jouer un rôle de vecteur de développement que le gouvernement l’a assigné.

« Les rencontres antérieures ont mis en évidence que l’un des problèmes majeurs est la structuration de la filière et la professionnalisation de ses acteurs. En effet, les rapports et les compte-rendu du directeur national du commerce intérieur, la restitution de la commission mise en place et vos différentes interventions permettent de planifier la problématique de la filière ferraille », a déclaré Mariama Camara, la ministre du commerce.

Selon la ministre, le gouvernement considère la filière ferraille comme une filière capable de booster le développement socio-économique de la Guinée. C’est pour cette raison d’après elle, que des dispositions seront prises pour que nos industries locales restent une priorité du gouvernement.

« C’est pour cela fait que le gouvernement prendra des dispositions relatives aux prix de la matière première aux acteurs collecteurs, aux modalités d’acquisition et de distribution en tenant compte des intérêts de tous les acteurs de ladite filière. En concertation avec le ministre d’Etat en charge de l’industrie et des PME, un accent particulier sera mis sur la qualité des produits finis pour afin de sécuriser la commercialisation, car notre pays est en chantier. Ceci requiert une qualité des produits comme les fers à béton et clous par exemples. Toutefois, il convient d’indiquer que le surplus de la production sera destiné à l’exportation », a-t-elle ajouté.

Pour permettre à la filière ferraille de s’épanouir, la ministre a invité les acteurs à tenir un congrès pour la création d’une fédération digne de nom.

Les cinq associations évoluant dans le secteur ont exposé les problèmes auxquels elles sont confrontées à la cheffe de département du commerce. Elles ont invité la ministre a levé le monopole sur le secteur de la ferraille en Guinée.

« Nous combattons la suprématie du leadership basée sur l’intérêt personnel au profit de l’intérêt commun. Nous demandons à madame la ministre la levée du monopole sur le secteur de la ferraille en Guinée. Qu’elle accepte l’ouverture des points de collecte. Nous, collecteurs de métaux usés de Guinée, nous mettrons tout notre poids sur la balance pour la réussite de notre mission pour la sauvegarde de nos intérêts communs », a déclaré le représentant de l’Union nationale des collecteurs de métaux usés de Guinée.

Par ailleurs, toutes les cinq associations évoluant dans la filière de la ferraille se sont accordées à aller au congrès pour former une fédération.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.