Connect with us

Societé

Fin des épreuves physiques du recrutement dans l’armée à Kindia : 4 présumés fraudeurs arrêtés

Published

on

Les épreuves physiques au compte du recrutement dans l’armée guinéenne ont pris fin ce dimanche 14 avril 2019, dans la commune urbaine de Kindia. Au cours de ces 6 jours d’épreuves, aucun incident majeur n’a été enregistré mais plusieurs présumés fraudeurs ont été interpellés.

Débutées il y a de cela quelques jours, c’est ce dimanche qu’ont pris fin les épreuves physiques des candidats pour le recrutement au compte de l’armée guinéenne.1147 ont couru au compte de cette dernière journée et 4 d’entre eux ont été interpellés pour fraude, selon l’officier en charge des opérations.

« Pour cette phase de  présélection, le bilan de la journée est positif. On n’a pas enregistré de cas de malaise grave, nous avons seulement enregistré des cas de fraudes. Ces fraudeurs n’ont pas perçu le ticket de départ, ils ont tenté de s’infiltrer dans le quartier en débordant en profondeur pour l’arrivée. A l’arrivée, je me suis même pas inquiété de les identifiés. Ils vont répondre leurs  faits comme le premier qui a un an d’emprisonnement avec une amande de 500 000 francs guinéens », joute -t-il.

Se trouvant entre les militaires, Naby Sylla interpellé pour avoir prêter main forte à son frère au moment de la course s’explique. « Si je suis là, c’est à cause de mon frère, il est tombé au moment de la course et il m’a appelé au bord de la route de l’aider et j’ai accepté sans savoir que les militaires ont pris ma photo. Arrivé à la 31ème position, ils sont venus m’arrêter en me montrant ma photo. Je reconnais d’avoir tricher mais je demande aux autorités de me pardonner » explique-t-il.

Du côté des autorités communales, c’est une large satisfaction de terminer ces épreuves physiques dans des meilleures conditions a souligné l’un des  vices maires de la commune urbaine de Kindia, Aboubacar Keita.

« Jai un sentiment de joie parce que compte tenu des circonstances il n’y a eu aucun cas de décès. Donc, je loue le seigneur pour ça. Ensuite, nous avons montré que nous pouvons collaborer ensemble, les autorités civiles et les militaires et cela a marché, les épreuves se sont déroulées dans les meilleures conditions. Toutes les autorités se sont impliquées pour assurer l’avenir des jeunes guinéens », dit-Il.

A noter que les candidats retenus au cours de ces épreuves physiques seront soumis prochainement à des épreuves intellectuelles afin de connaître leur niveau intellectuel.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités