FODAC : une centaine d’acteurs culturels formés sur les techniques de montage d’un projet et procédures opérationnelles du fonds 

Print Friendly, PDF & Email

Une centaine d’acteurs culturels sont désormais outillés sur les techniques de montage d’un projet culturel et les procédures opérationnelles du fonds. C’est grâce à un séminaire de formation organisé par le Fonds de développement des arts et de la culture (FODAC) depuis le 17 août dernier et dont la clôture a eu lieu ce samedi 23 août 2020 à Nongo. Les bénéficiaires sont enfin capables de monter des projets afin d’obtenir les fonds pour la réalisation de leurs activités.

Après une semaine de formation dans douze modules axés sur les techniques de montage d’un projet culturel et les procédures opérationnelles du fonds, Malick Kébé Directeur Général du FODAC a invité les participants à identifier et initier des projets bancables.

« Mesdames et messieurs, je suis convaincu et rassuré qu’au sortir de cette session, vous allez vous mettre au travail pour identifier et initier des projets bancables au niveau de vos structures respectives à l’issu des enseignements reçus. Je voudrais de plus vous rassurer de notre engagement et détermination à faire du FODAC un moyen d’épanouissement et un instrument d’insertion des acteurs culturels et artistiques que vous êtes, pour un développement socioculturel durable de la Guinée », dira-t-il.

Satisfaits de cette session de formation, les participants ont sollicité auprès des autorités une formation continue des acteurs culturels. 

« A l’issu de cette formation, nous, les participants serons capables de monter des projets afin d’obtenir les fonds pour la réalisation de nos activités, de vendre et de faire connaître nos produits sur la chaîne nationale et internationale, améliorer la qualité de nos produits et de nos prestations en matière des arts et de la culture, être compétitifs sur le plan national et international, pérenniser nos acquis et de bien gérer nos ressources matérielles et financières. Sur ce, nous sollicitons auprès des autorités une formation continue des acteurs culturels et artistiques pour nous permettre, nous opérateurs culturels et artistiques de développer et promouvoir notre patrimoine culturel et artistique riche et varié qu’il faut préserver dans toute son authenticité. Vu l’importance qu’accorde le FODAC au développement de la culture à travers cette formation, nous ne ménagerons aucun effort à mettre en application les recommandations reçues au cours de cet atelier », dira Rouguiatou Camara, porte-parole des participants. 

Au nom de Sanoussy Bantama Sow, Ministre des Sports, de la culture et du patrimoine historique, Salimatou Bah cheffe de cabinet dudit ministère, a présidé la cérémonie de clôture. Tout en remerciant les formateurs pour la qualité de leurs prestations, elle a aussi exhorté les participants à une restitution fidèle des connaissances acquises au sein de leurs structures de base.

« Chers participants, vous avez six jours durant approfondi vos connaissances sur la mission et les objectifs du FODAC. Au cours de vos échanges, vous vous êtes également familiarisés avec ses procédures et mécanismes de gestion ainsi que les problématiques liées au financement des projets culturels et la technique de leur montage. Recevez toutes les félicitations du cabinet de Monsieur le Ministre d’État pour les résultats tangibles atteints qui j’en suis certaine seront mis à profit dans vos activités de valorisation et de promotion de notre culture nationale. Au retour dans vos structures respectives, dans le souci de qualifier les méthodes de travail de vos collègues, je vous exhorte à une restitution fidèle des connaissances acquises pendant ces six de formation », a-t-elle lancé. 

Maciré Camara

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.