FODAC : une centaine d’acteurs culturels récompensés suite à une formation sur les techniques de montage de projets

Print Friendly, PDF & Email

Le Fond de Développement des Arts et de la Culture (FODAC) a procédé ce mardi, 15 septembre 2020 à la remise de satisfécits à des acteurs culturels guinéens. Ce, après un séminaire de formation le mois dernier sur les techniques de montage de projets culturels et les procédures opérationnelles du fonds. Ils sont une centaine d’acteurs à avoir été récompensés par ces satisfécits. 

La cérémonie de remise à eu lieu en présence ministre d’Etat, ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, Sanoussy Bantama Sow. A cette occasion, Malik Kébé, Directeur général du FODAC a, au nom de son équipe a rendu hommage au Président de la République, Pr Alpha Condé pour la mise en place de cette structure.

« Mes remerciements vont à l’endroit de monsieur le ministre d’Etat, ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, Sanoussy Bantama Sow pour sa clairvoyance et sa détermination à faire du FODAC un instrument au service du développement socioculturel de la Guinée. Pour terminer, je voudrais vous affirmer l’engagement de la direction nationale du FODAC à œuvrer dans le cadre de la mise en œuvre et de l’accompagnement de nos différents projets », dira-t-il. 

S’exprimant au nom des récipiendaires, Mamadou Samba Bah a assuré  de la mise en œuvre de la formation acquise. « Nous savons que c’est une session qui coute énormément chère. Mais grâce à l’implication du département de la culture, surtout grâce à l’objectivité, nous avons pu, sans payer aucun franc suivre cette formation. Soyez rassuré monsieur le ministre d’Etat et l’ensemble dans membres du cabinet, que nous allons mettre en œuvre ce que nous avons appris », assure t-il.

Pour sa part, le ministre Sanoussy Bantama Sow s’est engagé à faire fonctionner les activités du FODAC.

« Je m’engage au nom de mon cabinet que nous ferons tout, pour que la fond soit auprès des hommes de culture. Que le fond soit au service des hommes de culture. Nous ferons tout pour que la subvention de l’Etat augmente. Nous ferons des démarches vers tous les partenaires au développement pour aider à faire fonctionner ce fond », a-t-il promis. 

 

Maciré Camara 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.